Le capitaine Abdoulaye Diaby, Moussa Maréga, Diadié Samassékou, Yves Bissouma, Mamadou Samassa, Adama Traoré «Nos», pour ne citer que ces noms, n’ont pu effectuer le voyage de la Turquie pour raisons diverses et
ne participeront pas aux matches de préparation contre le Ghana et l’Iran, prévus les 9 et 13 octobre à Antalya. Un vrai casse-tête pour le sélectionneur national Mohamed Magassouba

La fenêtre FIFA qui s’est ouverte lundi a-t-elle déjà commencé mal pour les Aigles ? On peut se poser la question, quand on sait que plusieurs joueurs, et non des moindres, qui ont été convoqués par le sélectionneur national Mohamed Magassouba, ont déclaré forfait et ne disputeront pas les deux matches amicaux contre le Ghana (demain vendredi) et l’Iran (mardi prochain). Parmi ces joueurs figurent les milieux de terrain Diadié Samassékou (Hoffenheim, Allemagne) et Adama Traoré «Nos» (Hatayspor, Turquie), tous deux indisponibles, le gardien de but Mamadou Samassa (Sivasspor, Turquie), le capitaine Abdoulaye Diaby (Getafe, Espagne), le milieu de terrain Yves Bissouma (Brighton, Angleterre) et l’avant-centre Moussa Maréga (FC Porto, Portugal) qui ont décidé de ne pas effectuer le voyage d’Antalya (Turquie). Convoqué à la dernière minute, Aly Mallé (Ascoli, Italie) ne pourra pas non plus effectuer le voyage, en raison des mesures de restrictions liées à la Covid-19 en Italie.

À ces absences, s’ajoutent celles de l’Hispano-Malien Adama Traoré (Wolverhampton, Angleterre) qui a opté pour l’Espagne et le Franco-Malien Abdoulaye Doucouré (Everton, Angleterre) qui, semble-t-il, hésite encore entre la France et le Mali. Pour mémoire, le sélectionneur national Mohamed Magassouba avait présélectionné 31 joueurs pour ces deux matches de préparation contre les Blacks star du Ghana et la Tim Melli (surnom de la sélection iranienne). Parmi les joueurs présents à Antalya ou qui ont confirmé leur venue, on peut citer l’ailier Moussa Djénépo (Southampton, Angleterre), le milieu de terrain Mohamed Camara (RB Salzbourg, Autriche), le milieu offensif Sékou Koïta (RB Salzbourg, Autriche), le gardien de but Aly Yirango (US Lusitanos Saint-Maur, France, National 2) et l’attaquant Hamidou Traoré «Dou » (Adana Demirspor, Turquie).

Joint au téléphone Hamidou Traoré s’est réjoui de sa présélection en équipe nationale, avouant qu’il attendait ça depuis longtemps. «Je suis content de ma sélection en équipe nationale même si cela a été fait à la dernière minute, après le désistement de plusieurs joueurs. Le coach Mohamed Magassouba m’a fait confiance et c’est à moi de saisir de l’opportunité qui m’est offerte. En tout cas, nous allons tout faire pour honorer le drapeau national à l’occasion de ces deux amicaux», a confié l’ancien joueur du COB.

Les matches Mali-Ghana et Mali-Iran entrent dans le cadre des préparatifs de la double confrontation des Aigles avec la Namibie, comptant pour les 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN (9 novembre à Bamako et 17 novembre en Namibie). Ensuite, les Aigles iront défier la Guinée à Conakry (5è journée) avant de boucler la boucle à Bamako contre le Tchad (6è journée) en mars 2021.
Après deux journées de compétition, le gardien Djigui Diarra et ses partenaires partagent la tête du groupe A avec le Syli de Guinée (4 points +2), la Namibie occupe le troisième rang avec 3 points, alors que le Tchad ferme la marche avec zéro unité.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source: L’Essor

No Comments

P