Le Mali s’est qualifié pour les demi-finales de l’Afrobasket Féminin 2019 en battant la Côte d’Ivoire (60-51), ce jeudi à la Dakar Arena. Les Aigles basketteuses rejoignent ainsi les D’Tigress du Nigéria, vainqueur de la RD Congo (79-46) pour le grand choc tant attendu avant la finale. Ce sera la deuxième fois d’affilée que les Aigles Dames vont faire face aux Nigérianes qui les avaient battu d’un petit point il y a deux ans à Bamako en demi-finales. 

Opposées aux Éléphantes de la Côte d’ivoire, cinquièmes de l’AfroBasket féminin 2017, les Maliennes se sont passées par tous les états avant d’avoir le dernier mot au terme d’un quatrième quart temps irrespirable.

Dans ce duel ultra serré, le Mali devra remercier le trio Touty Gandega (15 points), Meiya Tirera (14 points) et Djeneba Ndiaye (13 points) qui malgré un pourcentage au tir en dessous de la moyenne a reussi à répondre aux nombreuses offensives des ivoiriennes.

Jusqu’à là impressionnante, l’ivoirienne Djefarina Diawara a passé une soirée difficile face aux maliennes, se contentant de 6 points et 6 rebonds. Une performance loin de ses standards habituels. Kani Kouyaté n’a pas non plus été adroite aux tirs (1/6) même si elle a inscrit 13 de ses 15 points sur la ligne des lancers francs. Sa soeur Mariam Kouyaté a pour sa part frôlé le double-double (10 points et 8 rebonds) avec un vilain 4/15 aux tirs.

La prochaine étape des maliennes sera face aux redoutables nigérianes en demi-finale. Ce sera  le remake de la dernière demi-finale de l’AfroBasket féminin 2017 à Bamako. Les D’Tigress avaient brisé le rêve des maliennes en s’imposant d’un petit point avant d’écarter le Sénégal en finale. Une chose est sûre, le Mali fera partie des six meilleurs pays qui prendront part au tournoi de pré-qualification des Jeux olympiques qui auront lieu après ce championnat d’Afrique féminin.

Pour sa part, la Côte d’ivoire devra remporter le match de classement dans l’espoir de faire partie du Top 6, et avoir ainsi la chance de jouer le tournoi de pré-qualification des Jeux olympiques.

No Comments

P