Le Mali a terminé sur la troisième marche du podium de l’Afrobasket Féminin après sa victoire devant le Mozambique (66-54), dimanche 18 août 2019, compte du match de classement, appelée encore la petite finale.

La star du Mali Touty Gandéga, réputée pour son intensité sur le terrain, a été récompensée de ses efforts pour montrer l’exemple. Meilleure distributrice du tournoi, elle a affiché des moyennes de 11.6 points, 3.2 assists et 2.2 rebonds par match. Elle se place logiquement dans le “5 majeur” de la compétition. Le Mali a fini pour la 3e fois consécutive au 3e rang du FIBA Women’s AfroBasket.

Les championnes du FIBA Women’s AfroBasket 2019, les Nigerians (vainqueur du Sénégal) ont mérité leur titre et d’eux d’entre elles, ainsi qu’une finaliste et deux demi-finalistes, ont trouvé leur place dans le “5 majeur” de la compétition. La meneuse du Nigeria Ezinne Kalu s’est comportée en leader avec ses moyennes de 13 points, 3.2 assists, 3 ballons récupérés et 2.6 rebonds par match, pour une évaluation moyenne de 12, et ses prestations tout au long du tournoi lui ont valu de recevoir en plus le prix de MVP de cette édition 2019.

Elle coiffe au poteau sa coéquipière Evelyn Akhator, décisive dans la défense du titre acquis il y a deux ans et auteure de 11 points, 8.2 rebonds et 1.8 assists de moyenne par match. Akhator a toutefois trouvé une place dans le “5 majeur” de la compétition.

5 majeur de l’Afrobasket Féminin 2019

Elles sont rejointes par Astou Traoré, dont les performances individuelles ont permis au Sénégal de se hisser jusqu’en finale de ce tournoi.  Traoré – une habituée du “5 majeur” puisqu’elle y a figuré en 2017, étant désignée au passage MVP – a tourné à 15.2 points, 8.2 rebonds et 1.6 assists.

La Mozambicaine Leia Dongue a émerveillé le public sénégalais dès le début de la compétition. Elle a également trouvé une place dans le “5 majeur”, pour la plus grande satisfaction des fans présents, qui ont salué sa nomination avec des applaudissements nourris. Dongue a bouclé le tournoi avec des moyennes de 15.8 points et 7.2 rebonds par match pour le Mozambique. Sa coéquipière Seda Tamara a fini meilleure rebondeuse avec 57 prises, tandis que la star de l’Angola Italee Lucas est celle qui a inscrit le plus de tirs à trois points (12).

La sensation égyptienne Soraya Degheidy a terminé meilleure marqueuse de ce FIBA Women’s AfroBasket 2019 avec 85 points, son équipe nationale se voyant récompensée du prix du fair-play.

Cette 26e édition de la compétition majeure du basket féminin africain appartient désormais aux livres d’histoire.

FIBA

No Comments

P