La phase aller des éliminatoires de l’AfroBasket masculin 2021 se dispute les 27, 28 et 29 novembre prochains. Le bureau de FIBA-Afrique a désigné deux villes pour accueillir les matches des poules A, B, D et E. Ainsi, la capitale du Rwanda, Kigali accueillera les matches des poules A, B et D, composées chacune de quatre équipes. Le Mali est logé dans le groupe D qui comprend également le Nigeria, le Rwanda et l’Algérie.

Les quatre équipes du groupe E seront en compétition à Alexandrie, en Égypte. Les Aigles basketteurs débuteront la compétition, le 27 novembre contre le pays hôte, le Rwanda avant d’en découdre avec l’Algérie (28 novembre) et le Nigeria (29 novembre). La phase retour des éliminatoires se disputera au mois de février 2021. Au total, vingt équipes participent à la deuxième phase des qualifications pour l’Afrobasket 2021. Elles ont été réparties en cinq groupes de quatre et chacune des équipes disputera deux tournois (aller-retour) étalés sur trois fenêtres internationales.

Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifieront automatiquement pour l’Afrobasket 2021 qui aura lieu au Rwanda. Le capitaine des Aigles basketteurs, Ibrahim Djambo affiche son optimisme pour la suite des événements et assure que la sélection nationale sera prête avant les éliminatoires.

«Nous serons prêts pour défier le Nigeria, le Rwanda et l’Algérie. Notre fédération s’active pour que nous abordions le tournoi dans les meilleures conditions possibles. L’équipe sera prête, elle fera tout pour se qualifier», promet le capitaine de la sélection nationale. Ibrahim Djambo compte notamment sur le renfort des éléments de la sélection U19 qui, il y a un an, ont émerveillé la planète basket, en se hissant en finale de la Coupe du monde (défaite contre les Etats-Unis, ndlr).

Le capitaine de la sélection malienne avoue avoir été émerveillé par ses cadets lors du Mondial et pense que le Mali a de bonnes chances de réussir quelque chose au prochain Afrobasket.

Pour le meilleur marqueur et rebondeur de la sélection lors de l’Afrobasket 2017 et des éliminatoires, zone Afrique de la Coupe du monde 2019, les jeunes seront là pour apprendre aux côtés des anciens.

«Nous allons faire en sorte que leur intégration soit facile. Ils ont déjà, joué en sélection et savent ce que signifie le maillot. Nous allons les aider à franchir un nouveau palier dans leur carrière, tout en évitant de leur mettre la pression. Dans deux ou trois ans, tout le monde parlera d’eux», annonce le joueur de 2.07m. Parmi les vice-champions du monde 2019, on peut citer Siriman Kanouté, Oumar Ballo, Modibo Sanogo, Martin Diakité…
Pour mémoire, le Mali occupe actuellement le 9è rang africain et le 74è mondial du classement de Fiba-Monde.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source: L’Essor

No Comments

P