Monday 24 September 2018

La 37è édition des Championnats nationaux d’athlétisme se déroulera samedi et dimanche au stade Modibo Keita.

Compétition la plus prisée du pays, les championnats nationaux sont organisés selon les règles et règlements de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) et de l’IAAF, l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial.

La compétition marque la fin de la saison et est ouverte aux meilleurs athlètes seniors, juniors et cadets du Mali qui ont été sélectionnés sur la base de leurs performances, lors des échéances nationales et internationales de la saison.

Pour cette 37è édition des Championnats nationaux, 24 clubs sont en lice : l’Association pour l’excellence en athlétisme (AEA), Attar club de Kidal, le Biton de Ségou, le Centre Cheick Kouyaté (CCK), le Débo, Djoliba, Al Farouk de Tombouctou, le Réal, le Nianan de Koulikoro, l’AS Police, l’Association sportive Ami Keïta (AS-AK), le Sigui de Kayes, le Sonni de Gao, le Stade malien, le Tata de Sikasso, l’USFAS, l’Union sportive de San, le Centre omnisports de Lafiabougou (COL), le Centre pour le développement de l’athlétisme au Mali (CDAM), le Centre d’athlétisme de Badiangara (CAB), le Réveil club de Kati (RAK), le Centre d’athlétisme Moustaph Diallo (CAMD), le Centre d’athlétisme des jeunes de San (CAJS), Abeille club de Dioïla (ACD).

Les athlètes s’affronteront dans 26 épreuves : 13 épreuves masculines et 13 épreuves féminines. Entre autres on peut citer les 100, 200, 400, 800, 1500, 5000m, les concours du saut en longueur, de triple-saut, de lancer du poids, javelot et disque, les courses combinées (relais) 4×100 et 4x400m.

On devrait assister à quelques belles empoignades générationnelles, notamment au 100m féminin entre la doyenne Yah S. Koïta (Stade malien) et ses cadettes, Aminata Bah (Djoliba) et Fatoumata Sacko (CDAM).

Pour l’épreuve du 400m masculin, deux noms retiennent l’attention : Bourama Coulibaly de l’AS Police et Diakalia Bamba de l’USFAS. Sauf grosse surprise, le titre de champion reviendra à l’un de ces deux athlètes.

Dans la course du 5000m femmes, tout est possible entre Coumba Coulibaly N°1 (Stade malien), Biba Sidibé (AS Police), Adjara Diarra (USFAS) et Mamou Diallo (USFAS).

En revanche au 1500m, Sitan Boiré abordera la course avec les faveurs du pronostic et l’athlète de l’USFAS devrait faire honneur à son statut.

Derrière Sitan Boiré on peut citer Coumba Coulibaly N°1 (Stade malien), Biba Sidibé (AS Police), Adjara Diarra (USFAS) et Mamou Diallo (USFAS).

La course du 5000m promet une belle empoignade entre Bougounon Sanogo (USFAS), Mahama Diagagnete (Tata) et Kassim Sangaré (Réal), alors qu’au 1500m hommes l’athlète du Stade malien, Amadou Kayentao aura les faveurs du pronostic.

Dans les concours de lancer du javelot, les multiples champions du Mali, Kénifing Traoré (AS-AK) et Moctatr Djigui (USFAS) semblent intouchables, tout comme Nakani Coulibaly (USFAS) au lancer de poids féminin et Djibril Doucouré, le champion du Mali du lancer de disque.

Source : L’Essor

Idrissa Diaby

Idrissa Diaby

No Comments