La 5è édition du championnat cadet de la zone III s’est déroulée, le samedi 3 novembre au stade Modibo Keïta.
Baptisée Mémorial Assimi Bengaly, du nom de l’ancien président de la ligue d’athlétisme de Koulikoro et ancien membre du bureau fédéral, la compétition a regroupé les cadets de la ligue de Bamako, du Réveil athlétique de Kati, du Nianan de Koulikoro, de l’Abeille club de Dioïla et de l’Union sportive de Bougouni. L’objectif principal du Mémorial Assimi Bengaly, est le développement de l’athlétisme à la base.
Ainsi, la compétition est inscrite au programme de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) qui supervise son organisation.
Cette année, les épreuves ont été âprement disputées, à l’image des deux courses du 100m, remportées chez les Hommes par Adama Coulibaly (12’’2) de Bamako et Rokiatou Togola (13’’6) du RAK.
Au 400m, les premières places sont revenues aux athlètes de Bamako, à savoir Sorofing Traoré (1’05’’4) et Sinaly Coulibaly (51’’4) alors que Issa Doumbia de l’US Bougouni s’est imposé au 3000m (11’25’’9).
Les concours du saut à longueur ont été remportés par Ourétey Sangaré (3,73m) du lycée sportif Ben Oumar Sy et Mohamed Ali Fofana (5,02m) du RAK alors que son coéquipier Moussa Félix Koné a été sacré au lancer de poids (10’’70). Quant au relais combiné, il a été dominé par l’équipe de Bamako «A» aussi bien chez les filles que du côté des garçons.
A l’issue de la compétition, le directeur technique adjoint de la ligue d’athlétisme du District de Bamako, Ousmane Koké Mariko, a félicité les mômes pour leur prestation et exprimé sa satisfaction. «La compétition s’est bien déroulée, nous avons enregistré de très bons résultats», a-t-il noté.

«Nous allons réfléchir à l’option d’associer le monde scolaire à l’activité ou faire des préliminaires dans les quartiers, les Communes et au niveau du District», ajoutera le technicien.

Pour le directeur de la compétition, Kissima Sylla, qui occupe également le poste de secrétaire général de la fédération, ce programme de développement permet de détecter les talents et de les suivre pour assurer la relève.
«Pour cette compétition, beaucoup d’athlètes sont venus, tous ceux qui seront sélectionnés pour les championnats nationaux ont déjà un niveau. Ainsi, la phase finale va permettre d’avoir les meilleurs qui seront suivis et feront des camps d’entraînement», a indiqué Kissima Sylla.
Un autre Mémorial s’est déroulé le même samedi, mais cette fois à Mopti. Il s’agit du Mémorial Khamech Ag Tahit qui a mis aux prises les athlètes des régions de Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal.
Concernant le Mémorial Lassana Traoré «Ambiance», il est prévu ce samedi à Koutiala et verra s’affronter les cadets des régions de Ségou et Sikasso. Les meilleurs des trois zones (Mémorial Assimi Bengaly, Mémorial Khamech Ag Tahit, Mémorial Lassana Traoré) seront sélectionnés pour les Championnats nationaux cadets (encore appelés Mémorial Mamadou Diong «Beïdy») qui se dérouleront le 23 février 2019 à Kayes.

Ladji M. DIABY

Source : L’Essor

No Comments

P