La 6è journée du championnat national de basket-ball démarre ce vendredi 22 février 2019 avec trois rencontres qui sont prévues au Palais des sports, Salamatou Maïga.

Chez les Dames, l’AS Police en découdra avec l’USFAS en première heure, tandis qu’en deuxième heure, le Djoliba sera opposé à la Commune III. Chez les hommes, le champion en titre, USFAS croisera le fer avec le promu, le Djoliba.

Pour cette 6è journée, le match au sommet est sans doute la confrontation des Dames qui opposera le deuxième du classement, l’AS Police, 9 points +97 et l’USFAS; sixième, 7 points. D’un côté, les Policières ambitionnent de conforter leur position au classement et de l’autre, les Militaires sont en quête de rachat.

Le technicien de l’AS Police, Boubacar Kanouté l’a martelé, après la démonstration de ses joueuses face au Tata de Sikasso, surclassé 96-38, au compte de la 5è journée.

«Après la défaite concédée contre le Djoliba, j’ai demandé aux joueuses de tout faire pour éviter une deuxième déconvenue avant la fin de la phase aller. Depuis, elles n’ont plus perdu. Notre objectif est de continuer sur cette lancée», a déclaré Boubacar Kanouté, avant de se projeter vers ce face à face avec l’USFAS : «Tout sera mis en œuvre pour remporter cette rencontre et conforter notre position au classement», a promis l’entraîneur de l’AS Police.

Mais les Usfasiennes l’entendront-elles de cette oreille ? Pas sûr, surtout quand on sait que le club militaire a besoin de points pour prendre ses distances avec la zone rouge. Une chose est sûre, le match promet une belle empoignade et bien malin est celui qui pourra dire laquelle des deux formations engrangera les trois points, demain au Palais des sports, Salamatou Maïga.

En deuxième heure, le Djoliba sera face à l’AS Commune III. Une rencontre déséquilibrée, du moins sur le papier et qui ne devrait être qu’une petite promenade de santé pour les Djolibistes, tenantes du titre et qui sont invaincues après 5 journées de débats (10 points, +109).

C’est dire que les Communardes sont au pied du mur et quand on sait que cette équipe vient de perdre l’internationale Alima Gnéré Dembélé qui s’est engagée avec le club espagnol de troisième division, Contigo Somes de Melila, on peut craindre le pire pour elle.

A Sikasso, le Tata, dernier du classement (5 défaites en autant de journées de compétition) aura le redoutable honneur de recevoir le Stade malien, quatrième du championnat (8 points, +38).

Dimanche, la sixième journée se poursuivra avec trois nouveaux matches au Palais des sports. Le Réal Messieurs, quatrième du classement, ouvre le bal à 14h avec Attar club de Kidal (8 points, +45) et en deuxième heure, le leader invaincu du championnat, l’AS Police (10 points, +58) reçoit le sixième, le Sigui de Kayes (6 points, -31). La dernière rencontre mettra aux prises le Stade malien, cinquième du classement au Centre de référence de Bamako (CRB) avant dernier du championnat (6 points -43).

Seïbou S. KAMISSOKO     

Source : L’Essor

LE PROGRAMME

Vendredi 22 février au Palais des sports

MESSIEURS

16h : USFAS-Djoliba

DAMES

18h : Police-USFAS

20h : Djoliba-Commune III

Samedi 23 au Palais des sports

MESSIEURS

14h : Réal-Attar

16h : AS Police-Sigui de Kayes

20h : Stade malien-CRB

DAMES

Palais des sports 

18h : Attar-Commune VI

A Sikasso 

18h : Tata-Stade malien

Partager cet article ! :

No Comments

P