Wednesday 12 December 2018

Sacrées championnes du Mali, il y a deux mois, les Rouges réaliseront le doublé, si elles s’imposent, face à Atar club de Kidal. La finale masculine elle, mettra aux prises le Réal et l’AS Police. 

 

Les finales de la coupe du Mali de basketball se disputent ce samedi 29 septembre, au Palais des sports Salamatou Maïga. Chez les Messieurs, le Réal croisera le fer avec l’AS Police, alors que la confrontation des Dames mettra aux prises Attar club de Kidal et le Djoliba.

Le Djoliba Dames peut encore réaliser le doublé coupe-championnat, si l’équipe s’impose contre les Kidaloises. En effet, les protégées du technicien français Laurent Cabfeler ont déjà été sacrées championnes du Mali 2018, face au Stade malien et sont les seules qui peuvent prétendre aux deux trophées majeurs cette année.

Et jugées à travers leur parcours en championnat et en coupe du Mali, la capitaine Djénéba N’Diaye et ses coéquipières semblent bien parties pour atteindre l’objectif qu’elles se sont fixées, dès le début de la saison, à savoir le doublé coupe-championnat.

Mais Attar club l’entendra-t-il de cette oreille ? Rien n’est moins sûr, surtout quand on sait que l’équipe de Kidal est devenue une habituée de la compétition. En outre la formation de Kidal est coachée par le technicien de la sélection nationale cadette du Mali, le très expérimenté Oumarou Sidi Yaya. On peut donc s’attendre à une belle bataille tactique entre lui et le manager français des Rouges, Laurent Cabfeler qui ne cesse de surprendre son monde.

Les grosses cylindrées du basket-ball national, notamment le Stade malien, l’AS Police et l’USFAS peuvent en témoigner. Cette année, toutes ces formations se sont cassées les dents sur les Rouges, soit en championnat, soit en coupe du Mali. Pourtant, au coup d’envoi de la saison, personne ou presque ne pariait sur les Djolibistes, dont l’effectif a été profondément remanié par Cabfeler qui a intégré plusieurs jeunes joueuses totalement inconnues du grand public et qui avaient tout a prouvé. Mais la suite des événements a donné raison au technicien français.

Pour cette finale, le technicien des Rouges est bien conscient de l’enjeu de la rencontre. Il s’attend à une rencontre très difficile face à Attar. «La finale ne sera pas une partie de plaisir, l’équipe en est consciente. Nous allons tout mettre en œuvre pour réaliser le doublé coupe-championnat», déclare Laurent Cabfeler.

«Attar nous a battu une fois en phase de poules du championnat et on a pris notre revanche au retour. On va essayer de reproduire cette même performance pour pouvoir remporter la coupe du Mali», a ajouté le technicien. Même son de cloche du côté d’Attar club, l’équipe de la 8è Région ne jure que le trophée de Dame coupe, comme l’a dit, sans détours la meilleure joueuse de la Coupe d’Afrique des moins de 18 ans, Assétou Sissoko. «Je pense que nous pouvons battre le Djoliba. Nous sommes conscientes de la délicatesse de la tâche qui nous attend, mais dans une finale tout est possible», a confié l’internationale junior.

Et d’ajouter : «Il n’y a qu’un seul mot d’ordre, le trophée. Nous nous sommes bien préparées, Inch-Allah nous allons remporter la coupe».

Après les Dames, place sera faite aux Messieurs pour la deuxième finale qui opposera le Réal et l’AS Police. Pour cette affiche, les Réalistes font figure de favoris logiques et il est difficile de parier sur l’AS Police. Attention tout de même, les Policiers se sont qualifiés pour le bouquet, en éliminant l’USFAS (58-52) et on peut penser que ce succès a fait du boom au cœur de l’équipe.

Autrement dit, l’AS Police abordera la finale le moral gonflé à bloc et les Scorpions ont tout intérêt à se méfier de leurs adversaires. Les deux finales sont placées sous la haute présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta.

Source : L’Essor 

LE PROGRAMME 

Samedi 29 septembre 2018 au Palais des sports Salamatou Maïga 

Messieurs

15h : Réal-AS Police 

Dames

17h : Attar club-Djoliba 

No Comments