Ça y est, la phase des éliminatoires pour la Coupe du monde de basket-ball dans la zone Afrique est terminée. Elle s’est achevée dimanche 24 février.

Les trois derniers matches du groupe F se sont joués à Abidjan, au Palais des Sports de Treichville. Le premier a opposé le Nigeria au Sénégal, soit deux nations déjà assurées de finir aux deux premières places.

Malgré leur victoire (84-63), les Lions sénégalais terminent deuxièmes derrière les D’Tigers nigérians.

Les deux équipes ayant le même nombre de points (22), le Nigeria est classé premier grâce à sa meilleure différence de points (+278 contre +108). Mais le plus gros suspense du jour concernait le troisième et dernier match entre la Côte d’Ivoire et le Mali (dans le deuxième match du jour entre équipes déjà éliminées, la République centrafricaine a dominé le Rwanda 77-69).

Chez eux, les Éléphants ont décroché le gros lot. A la faveur de leurs victoires glanées ces deux derniers jours contre le Nigeria (72-46) et contre le Rwanda (87-60), les Ivoiriens avaient droit à leur « finale » dimanche contre le Mali. Une finale pour la place de meilleur troisième des éliminatoires de la zone Afrique.

La Tunisie et l’Angola (groupe E) et le Nigeria et le Sénégal (groupe F) étant qualifiés directement, il ne restait qu’un seul ticket pour la Chine, à distribuer au meilleur troisième des éliminatoires.

Avant Côte d’Ivoire-Mali, ce billet était entre les mains du Cameroun, troisième du groupe E avec 19 points et une différence de points marqués de +78. Les Eléphants ivoiriens, eux, pointaient à la troisième place du groupe F avec 17 points et une différence de points marqués de +66. Autrement dit, la Côte d’Ivoire devait battre le Mali avec au moins 13 points d’avance pour coiffer le Cameroun sur le fil.

Face aux Aigles basketteurs, les Ivoiriens ont vite pris le dessus. Dominateurs, ils avaient déjà fait presque tout le travail après le premier quart temps (26-15). Ils ont assuré leur victoire et leur qualification dans le quart suivant, se permettant même de finir plus relâchés mais l’ont emporté, quand même, avec 20 points d’écart (69-49). C’est bien la Côte d’Ivoire qui jouera la Coupe du monde au détriment du Cameroun, battu dans cette course pour seulement huit points marqués.

Avec cette victoire, la Côte d’Ivoire fera son retour à la Coupe du Monde FIBA, à laquelle elle n’a plus participé depuis 2010. Il y a neuf ans, elle s’était qualifiée pour le tournoi mondial en Turquie, grâce à sa place de finaliste de l’édition 2009 du FIBA AfroBasket. La Côte d’Ivoire rejoint l’Angola, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie parmi les représentants de l’Afrique à la Coupe du Monde FIBA à 32 équipes de cet été en Chine.

Le Mali termine à la dernière place du groupe F. Les Aigles basketteurs ont été inexistants pendant toute la durée des éliminatoires. A Abidjan lors de la dernière fenêtre qui déroulée du 22 au 24 février, le Mali a successivement perdu devant la Centrafrique (57-75), le Sénégal (38-62) et la Côte d’Ivoire (49-69).

Les éliminatoires zone Afrique ont débuté en novembre 2017 et en 12 matches dans la compétition, le Mali a récolté 15 points et affiche un bilan de 3 victoires et 9 défaites, 768 points marqués contre 909 points.

 

Les trente-deux équipes qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde masculine 2019 de basket-ball (31 août-15 septembre en Chine) sont connues.

Privés de leurs meilleurs joueurs NBA durant les éliminatoires, la Slovénie, championne d’Europe en titre, et la Croatie, ne disputeront pas le Mondial 2019. Le tirage au sort du tournoi aura lieu à Shenzhen le 26 mars. Les sélections seront réparties dans huit groupes de quatre.

LES 32 ÉQUIPES QUALIFIÉES

Zone Amériques (7): Argentine, États-Unis, Canada, Venezuela, Brésil, Porto Rico, République dominicaine

Zone Afrique (5): Tunisie, Angola, Nigeria, Sénégal, Côte d’Ivoire
Zone Asie (pays hôte + 7): Chine (pays-hôte), Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Jordanie, Australie, Japon, Iran, Philippines
Zone Europe (12): Espagne, Turquie, Monténégro, Lituanie, Italie, Pologne, France, Russie, République tchèque, Grèce, Allemagne, Serbie

No Comments

P