Seule formation invaincue du championnat, l’AS Police a fait une nouvelle victime, en battant l’USFAS 75-58, samedi au compte de la 9è journée. De son côté, le Stade malien a engrangé les points, face à Attar club, défait 66-63. 

L’AS Police n’a jamais été aussi bien placée pour remporter le titre de champion du Mali. Invaincus depuis le début de la compétition (9 succès en autant de sorties), les protégés du coach Moussa Sogoré sont sur un nuage et rien ne leur résiste.

Dernière victime en date des Policiers, l’USFAS surclassée 75-58, samedi au compte de la 9è journée. Mais contrairement à ce que peut laisser penser le score, ce duel fratricide des porteurs d’uniforme, le deuxième depuis le début de la saison, a tenu toutes ces promesses.

En effet, les deux premiers quart temps ont été remportés par l’USFAS (20-13 puis 26-25) et c’est seulement au retour des vestiaires que les Policiers ont repris les choses en main.

Ainsi, au troisième quart temps, ils s’imposent 45-33, avant de terminer en roue libre face à des Usfasiens complètement dépassés par la tournure des événements. Score final : 75-58 pour le leader invaincu du championnat qui affiche désormais 18 points au compteur.

«Cette équipe de l’AS Police a tout ce qu’il faut pour être championne cette saison. Ils ont de très bons joueurs et sont en confiance», a commenté le secrétaire général de la ligue de basket-ball du District de Bamako Ousmane Dicko.

Mais le chemin à parcourir est encore long et le coach de l’AS Police, Moussa Sogoré en est conscient. «Depuis quelques années le basket de l’AS Police a beaucoup évolué. Dès le coup d’envoi du championnat, nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre au moins les Play-offs. Il nous reste encore 5 journées de débats pour la phase retour. Nous allons les aborder match après match avec comme objectif de garder la tête du classement. Je pense que l’équipe a les moyens de remporter le championnat cette saison», a déclaré Moussa Sogoré après la rencontre.

Comme l’équipe de football, l’équipe de basket de l’AS Police est constituée de civils (en majorité des jeunes issus du quartier de N’Tomikorobougou) et de policiers. Le comité directeur du club a également la même configuration.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec les populations de N’Tomikorobougou, notamment la jeunesse et les chefs coutumiers du quartier, souligne le vice-président du club, Abdoulaye Diarra. C’est en partie grâce à eux que cette équipe existe et leur soutien ne nous a jamais fait défaut», ajoutera notre interlocuteur qui, à l’instar du technicien Moussa Sogoré, rêve de voir les Policiers sur la plus haute marche du podium cette année.

Pour les autres résultats de cette 9è journée, on note la difficile victoire du Stade malien face à Attar club de Kidal battu d’une courte  tête, 66-63. Grâce à ce succès, les Blancs se sont hissés à la 2è place du classement, avec 15 points. Le Stade malien détrône, ainsi, l’USFAS qui occupait la 2è place avant cette 9è journée.

A Kayes, le Sigui a créé la surprise en s’imposant devant le Réal 67-51. Quant au Centre de référence de basket (CRB), il a dicté sa loi devant la lanterne rouge du championnat, le Djoliba, battu 62-45.

Sur le tableau féminin, l’AS Police a conforté sa position en tête du classement, en battant le Stade malien 61-49. Attar club de Kidal a dominé l’USFAS 68-37, alors que l’AS Commune III et le Djoliba ont battu, respectivement le Tata à Sikasso (59-52) et l’AS Commune VI (82-40).

Les Rouges qui avaient plié devant l’AS Police lors de la précédente journée, ont donc bien réagi et repris la bonne direction de marche.

 

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’Essor

LES RÉSULTATS

En Dames

Commune VI-Djoliba : 40-82

USFAS-Attar club : 37-68

AS Police-Stade malien : 61-49

Tata-Commune III : 52-59

En Messieurs

Sigui-Réal : 67-51

Djoliba-CRB : 45-62

AS Police-USFAS : 75-58

Attar club-Stade malien : 63-66

No Comments

P