Le terrain municipal de l’Hippodrome a abrité un gala de Boxe le samedi 28 décembre dernier. A l’initiative de la team Massaley, la cérémonie illustrée par des belles prestations maliennes a réuni des boxeurs hommes et dames venant aussi de la Guinée et du Sénégal.

Rapportée par le comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), la cérémonie de gala, organisée dans le but de faire la promotion de la boxe professionnelle a réservé six combats au menu du gala de ce weekend dernier.

La 1ère partie de la cérémonie qui a mis les dames à l’honneur a vu Fatoumata Sanden, (19 ans, 61 kg, 10 combats et 10 victoires), venue de la Guinée, se faire étrillée face à Awa Samaké (19 ans, 56 kg, 11 combats, une défaite et un KO). La Malienne est parvenue a récoltée plus de points malgré son infériorité physique.

La partie la plus spectaculaire a opposé Marie Noëlle Diarra (20 ans, 64 kg, 13 combats et 13 victoires dont un KO) à Mah Binty Sylla (27 ans, 64 kg, 10 combats dont 3 défaites, 7 victoires et un KO). Malgré les sept années d’expérience qui les différencient, la jeune boxeuse de 20 ans a réussi à s’imposer.

Pour les hommes, le 1er combat a été une opposition cent pour cent malienne entre Lassine Traoré (25 ans, 67 kg, 5 combats dont 4 victoires et une défaite) et Yacouba Traoré (22 ans, 67 kg, 10 combats). Le plus jeune boxeur a eu le dessus sur son aîné  au finish.

Dans le 2e duel, Modibo Kéita, Ivoiro-Malien, (32 ans, 66 kg, 27 combats, 27 victoires et 10 KO) s’est servi de sa technique pour tenir en échec le boxeur sénégalais Djibril Ndiaye (29 ans, 69 kg, 46 combats, 36 victoires dont 12 KO).

Le jeune Guinéen Alassane Tafsir Soumah (22 ans, 81 kg, 15 combats, 13 victoires, 1 nul et une défaite) a aussi tenu tête à Modibo Kéita dit Tyson de la Team Massaley (32 ans, 81 Kg, 27 combats, deux nuls et 25 victoires dont 20 KO). L’expérimenté boxeur a dû se contenter d’une victoire de points supérieurs.

Le solide boxeur sénégalais Ibrahim Ndiaye (25 ans, 78 Kg, 4 combats dont 3 victoires et une défaite) a aussi donné du fil à retordre au malien, Mamadou Kéita dit Soukoulé (33 ans, 83 kg, 25 combats et 5 KO à son actif) qui s’est aussi imposé avec plus de points.

Les boxeurs Maliens, grands vainqueurs de ce gala en remportant tous leurs combats, pourraient se trouver une place à l’extérieur en raison de la diffusion en direct des différentes confrontations en Angleterre afin de détecter de nouveaux talents  d’après le CNOSM.

Rappelons que le président de la Fédération malienne de boxe (FMB), M. Mamadou Sanogo, a assisté à la cérémonie en attendant le début du championnat national de boxe prévu du 10 au 12 janvier 2020 au Carrefour des jeunes de Bamako.

Alassane Sangho///Malivox

No Comments

P