La section de la Commune IV de l’Association des gros bras du Mali (AGBM) vient de remettre un important lot d’équipements aux salles de Sébénikoro et d’Hamdallaye.

La cérémonie s’est déroulée au Foyer de Sébénikoro, en présence de Moussa Camara «Dadis», président de la section de la Commune IV de l’AGBM, Mahmoud dit Yoro Sidibé, président d’honneur, et Mahamadou Seyba Koné, secrétaire général du bureau national de l’AGBM.

Le lot est composé d’une table de combat et des accessoires. Dans une brève allocution, Moussa Camara a indiqué que le geste de la section de la Commune IV de l’AGBM vise à promouvoir le bras de fer sportif au Mali. «Nous avons acheté ces matériels sur notre fonds propres, c’est-à-dire avec les cotisations des membres de l’association», a précisé le président de la section de la Commune IV de l’AGBM.

«Nous sommes des sportifs comme les athlètes et notre association existe depuis 1997. Je lance un appel à l’endroit des nouveaux mouvements de «Gros bras», afin qu’ils prennent contact avec l’AGBM pour constituer une grande force, une grande coalition, pour faire face aux tâches qui nous attendent», a ajouté Moussa Camara. Le secrétaire général de l’association, Mahamadou Seyba Koné abondera dans le même sens, en insistant sur la volonté de l’AGBM de promouvoir la discipline au Mali et donner une autre image aux «gros bras» du pays.

«Aujourd’hui, le Mali compte environ 2000 pratiquants. Le bras de fer sportif est une discipline comme les autres, nous ne sommes pas des vagabonds, contrairement à ce que pensent certaines personnes. Nous voulons contribuer à l’épanouissement de la jeunesse de notre pays», dira Mahamadou Seyba Koné. Il ajoutera que le bras de fer peut être pratiqué par tout le monde, hommes, femmes, jeunes et vieux.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’Essor

No Comments

P