Alors que toutes les compétitions sont à l’arrêt en Afrique, les clubs du continent font face à d’importantes difficultés financières. Pour tenter de limiter la casse, la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé samedi qu’elle a anticipé le paiement de la dernière tranche des primes prévues pour les clubs engagés dans ses compétitions interclubs (Ligue des champions et Coupe de la CAF).

Ce sont ainsi 32 équipes qui vont bénéficier d’une rentrée d’argent imminente plutôt que de devoir attendre jusqu’à la fin de la saison. Chaque club qui a participé à la phase de groupes de LDC touchera au moins 550 000 dollars et 275 000 dollars minimum pour ceux engagés en Coupe de la Confédération.

Le communiqué de la CAF

«Face aux inquiétudes permanentes causées par la pandémie de COVID-19 à l’origine de la suspension des activités de football sur le continent, la CAF a décidé d’anticiper le paiement de la dernière tranche des primes prévues pour les clubs participant aux Compétitions Interclubs de la CAF pour la saison 2019/2020.

L’initiative, qui a d’ores et déjà démarré, a pour but de réduire la charge financière des trente-deux (32) clubs ayant atteint les phases de groupes de la Ligue des Champions de la CAF Total et de la Coupe de la Confédération de la CAF Total, au cours de cette période critique.

Les clubs recevront leurs paiements sur la base des montants établis pour chaque compétition, de la phase initiale aux quarts de finale, avant la suspension des deux compétitions pour une période indéfinie en raison de la COVID-19.

Le minimum garanti pour les clubs participant à la Ligue des Champions de la CAF Total est de 550 000 USD et 275 000 USD pour la Coupe de la Confédération de la CAF Total.»

No Comments

P