Le premier supporter des sélections nationales a procédé, mercrecdi 5 juin, à la mise en route des joueurs, en leur remettant le drapeau national. La cérémonie s’est déroulée au palais de Koulouba dans une atmosphère bon enfant, en présence d’une belle brochette de personnalités. Témoignage

«Mon fils, je suis heureux et fier de vous remettre ce drapeau, vert-jaune-rouge, les couleurs du Mali. Je suis sûr que vous allez hisser haut ce drapeau et surtout faites en sorte que ce drapeau ne tombe pas».

C’est par ces propos que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a remis le drapeau national au capitaine des Aigles, Abdoulaye Diaby.

La cérémonie s’est déroulée au palais de Koulouba, en présence de plusieurs personnalités, dont le Premier ministre, ministre de l’Economie et des finances, Dr Boubou Cissé, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, le premier vice-président du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football, Me Mamadou Gaoussou Diarra et de plusieurs membres du gouvernement.

A travers cette remise du drapeau national, le président Keïta a donné le coup d’envoi de la CAN 2019 pour les Aigles. Fidèle à la tradition, le premier supporter des Aigles, comme on appelle le chef de l’Etat, ne s’est pas contenté de remettre le drapeau national aux joueurs de la sélection nationale.

Il a également prodigué des conseils à ses interlocuteurs, en insistant sur l’esprit de groupe qui caractérise les grandes équipes. «Respecter les consignes de l’encadrement, ayez l’esprit du groupe. L’essentiel est que le Mali gagne. Soyez disciplinés, mais vouloir absolument se singulariser pour briller tout seul, vous n’allez nul part tout seul», a martelé le président IBK.

«Vous gagnerez tous ensemble ou bien vous perdrez. Garder ça en tête, suivez les consignes du technicien à la lettre, lui aussi a son avenir en jeu. Il ambitionne d’écrire l’histoire avec vous», renchérira un président de la République tout souriant et vêtu de boubou blanc.

Au nom de ses coéquipiers, le capitaine des Aigles, Abdoulaye Diaby a promis au président de la République de tout faire pour honorer le drapeau national et le porter en Egypte.

«Merci Monsieur le président de la République pour cette invitation, ça nous donne beaucoup de forces. Comme vous savez, le Mali attend que son équipe fasse quelque chose à la CAN Egypte. Aujourd’hui je peux vous dire une chose, l’équipe est très motivée. Dieu seul sait où on ira, mais j’avoue que je n’ai jamais vu une équipe aussi motivée et soudée. Je parle avec le cœur, sincèrement. Je sens une osmose autour de cette équipe, je sens la joie, la concentration. Quoi qu’il arrive le peuple malien sera très heureux», a déclaré un Abdoulaye Diaby visiblement ému et qui, à l’instar de ses coéquipiers, se souviendra longtemps de cette rencontre avec le président de la République.

En tout cas, la cérémonie s’est déroulée dans une atmosphère bon enfant avec un chef de l’Etat très décontracté et qui, au moment de donner au revoir aux joueurs, a transmis à chacun de ses interlocuteurs un message personnel.

No Comments

P