Le comité exécutif de la CAF qui s’est réuni lundi dernier au Caire en Égypte, a précisé les procédures du tirage au sort de la phase de groupes de la CAN 2019 qui se tiendra le 12 avril prochain dans la capitale égyptienne.

Pour ce tirage, 4 chapeaux ont été définis. Les 6 groupes de cette première CAN à 24 nations seront ainsi constitués par une équipe issue de chacun d’eux.

L’instance dirigeante du football africain a aussi précisé que les 24 nations qualifiées ont été réparties selon le dernier classement FIFA de chaque pays, mais également en tenant compte des résultats des trois précédentes CAN (2013, 2015 et 2017) ainsi que des éliminatoires des CAN 2015, 2017 et 2019. Le Mali est logé dans le chapeau 2, en compagnie du Maroc, du Nigeria, de la RD Congo, de l’Algérie et de la Guinée.

Cela revient à dire que les Aigles ne rencontreront aucun de ses pays lors de la phase de poules. L’Egypte, hôte du tournoi, est logée dans le chapeau 1, en compagnie du Ghana, de la Tunisie, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et du  Sénégal, alors que le chapeau 3 est composé de l’Ouganda, de l’Afrique du Sud, de la Guinée-Bissau, du Zimbabwe, de l’Angola et du Burundi. Quant au chapeau 4, il regroupe la Mauritanie, la Namibie, le Bénin, le Kenya, Madagascar et la Tanzanie.

Le 12 avril donc, tous les 24 pays qualifiés connaîtront leurs adversaires du premier tour. Pour la petite anecdote, la Mauritanie, le Burundi et Madagascar sont les trois nations qui disputeront leur première phase finale en Egypte.

Exceptés ces trois pays, toutes les 21 autres sélections ont participé à au moins une phase finale (le Mali sera présent à la CAN pour la 12è fois de son histoire). Au rayon des absents de cette première CAN à 24 équipes on peut citer la Zambie, sacrée en 2012, le Burkina Faso, finaliste en 2013 et le Gabon. Pierre Aubameyang et les Panthères qui étaient logés dans la même poule de qualification que les Aigles, n’ont pu faire mieux que troisièmes, synonyme d’élimination.

No Comments

P