La pandémie dee la Covid-19 a eu de lourdes répercussions sur le football africain et en particulier sur les éliminatoires de la CAN 2021, débutées en novembre 2019. Il reste toujours 4 journées à disputer avant la fin d’année puisque la phase finale  est prévue du 9 janvier au 6 février prochains au Cameroun.

Et jeudi, mauvaise nouvelle, puisqu’on apprend qu’aucun match de qualification ne pourra avoir lieu durant les dates FIFA de septembre ! A l’issue de son Conseil, l’instance dirigeante du football mondial a en effet annoncé, qu’au vu des impératifs sanitaires, elle prononce le «report de la fenêtre de septembre 2020 pour l’AFC, la CAF, la Concacaf et l’OFC».

La situation se complique donc, mais il n’y a pas encore péril en la demeure puisque la Confédération africaine de football (CAF) a toujours répété jusqu’à présent que deux fenêtres FIFA suffiront pour boucler les éliminatoires, en programmant donc deux matches en octobre (du 5 au 13 octobre) et deux en novembre (du 9 au 17 novembre).

En revanche, la FIFA n’accordera aucune extension de fenêtre sur ces dates-là puisque le communiqué évoque simplement «l’extension d’un jour des fenêtres d’octobre et novembre 2020 pour l’UEFA afin de permettre que trois matchs soient disputés au lieu de deux». Une extension de sept jours est bien mentionnée pour la zone CAF, au même titre que pour l’AFC, la CONCACAF et l’OFC, mais celle-ci n’aura lieu qu’en… juin 2021 «afin de permettre que quatre matchs soient disputés au lieu de deux

La FIFA laisse tout de même la porte ouverte à d’éventuels changements en expliquant qu’elle continuera «à suivre l’évolution de la situation dans chaque confédération, à discuter de solutions alternatives et, si besoin, à soumettre d’autres propositions au Conseil.» Le comité exécutif de la CAF, qui doit se réunir mardi, va se prononcer sur les éliminatoires de la CAN 2021.

No Comments

P