« Nous avons perdu le premier match, mais on n’a pas perdu la bataille. Jusqu’à preuve du contraire, nous avons eu une chance de se qualifier».

Le sélectionneur des Aigles Espoirs Fanyeri Diarra n’est pas abbatu en conférence de presse après de la défaite de son équipe (1-0) contre l’Égypte, vendredi 8 novembre 2019, au compte du match d’ouverture de la CAN U23, Égypte 2019.

« On ne voulait pas perdre notre premier match, perdre un 1er match, mais ce n’est  qu’un début. C’était un match à deux mi-temps. La première mi-temps a été dominée par les Égyptiens et une deuxième par les Maliens, nous avons malheureusement manqué de réussite sur le plan offensif » a poursuivi le technicien.

Il compte rebondir le match prochain. « Je n’en veux pas à mes joueurs car ils ont fait ce qu’ils pouvaient. C’est à moi de trouver les mots juste remotiver mes joueurs. Il nous reste deux matches et nous avons notre chance de nous qualifier », a-t-il répété.

« Ce n’est pas une période Fifa, je n’ai pas eu les joueurs que je voulais. Ensuite pendant la préparation les joueurs sont arrivés en compte goutte. Cela explique le manque de cohérence et certaines incoordinations dans le jeu de l’équipe. C’était un match difficile et on le savait et on s’est préparé en conséquence, mais perdre un match ne signifie pas perdre une bataille » a insisté l’ancien défenseur international.

Le Mali affrontera le Cameroun ce lundi. Les Camerounais de Rigobert Song Bana ont été accrochés par le Ghana (1-1).

No Comments

P