Agée seulement de 17 ans, Sira Kanouté a été l’une des artisanes de la victoire du Centre omnisports de Lafiabougou (COL) en finale de la Coupe du Mali devant l’USFAS (30-29). L’arrière centrale du COL a réalisé un match irréprochable, marqué 12 des 30 points de son équipe.

La native de Lafiabougou a débuté sa carrière à l’âge de 11 ans au COL et depuis son ascension est fulgurante. «Depuis l’enfance, je regardais le handball à la télé, c’est une discipline que j’aime beaucoup et qui me faisait rêver», révèle-t-elle.

C’est grâce à mes parents que j’ai pu réaliser mes rêves. Ça me fait 6 ans au COL, je n’ai aucun problème dans cette équipe, Dieu merci», se réjouit Sira Kanouté, avant de poursuivre : «j’ai vécu beaucoup de choses et beaucoup d’émotions, ce doublé coupe-championnat que nous venons de réaliser restera gravé dans ma mémoire. Je suis très contente et satisfaite de ma prestation.

Le COL est mon club de cœur et je suis contente de remporter mon premier grand trophée sous les couleurs de cette formation», insiste celle qui est élève en terminale (rires). Sira Kanouté ambitionne-t-elle de jouer un jour dans un club étranger, notamment dans un championnat européen ? «Je l’espère de tout cœur, je suis prête à tous les sacrifices pour réaliser ce rêve», répond l’arrière centrale du COL.

Pour l’entraîneur du COL, Youssouf Maïga, Sira Kanouté «est une joueuse complète qui apporte beaucoup à l’équipe sur le plan défensif et offensif. Aussi, elle possède des qualités physiques et spectaculaires, notamment dans les changements de rythme et de direction. Je félicite Sira et l’exhorte à continuer sur cette lancée, elle a toutes les qualités pour réussir», a encensé le technicien qui espère garder la jeune joueuse le plus longtemps possible.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’Essor

No Comments

P