Dans la poule B, Afrique football élite a dominé 3-1 le FC Gaoussou, alors que Guidars et FC Diarra se sont promenés, respectivement face à AZI FC (4-2) et Africa foot (3-0)

Après cinq mois d’interruption pour cause de crise sanitaire, le championnat de deuxième division du District de Bamako a repris ses droits, mercredi au stade Mamadou Konaté. Deux matches étaient au programme. En première heure, Afrique football élite (AFE) affrontait le FC Gaoussou tandis qu’en seconde heure Africa foot défiait le FC Diarra. C’était au compte des matches en retard de la 5è journée.

La première rencontre, était très attendue par les supporters des deux camps. Et pour cause, parce qu’elle mettait aux prises le deuxième de la poule B, AFE et son poursuivant immédiat, le FC Gaoussou. Comme il fallait s’y attendre, la confrontation a tourné à l’avantage de sociétaires d’AFE, larges vainqueurs 3-1. Les trois réalisations des Blancs portent les signatures de Yirigogofoungnon Antoine (34è min) et Kouadio J. Assoumou auteur d’un doublé (47è min et 74è min). L’unique but des Rouges de la Commune IV a été inscrit par Mamadou L. Goïta (18è min). Grâce à cette belle victoire, AFE conserve la 2è place de la poule B avec 15 points (+16), derrière le FC Guidars qui compte le même nombre de points, mais avec une meilleure différence de but (+ 24).

Quant au FC Gaoussou, il complète le podium avec 8 points (+4). Les 4è et 5è places sont occupées, respectivement par Caïman football club de Kalaban-Coura (5 points, -6) et AZI FC (4 points, -4). Pour à la rencontre FC Gaoussou-AFE, les Rouges de la Commune IV ont entamé la partie, pied au plancher et imposé leur jeu aux protégés du coach Chemeli Alain Charton. Résultat : ils débloquent logiquement le tableau d’affichage grâce à Mamadou L. Goïta, dont la reprise de la tête termine sa course au fond des filets du gardien Solomane Coulibaly (18è min, 0-1).

Piqués au vif, les Centristes de la Commune V se réveillent et commencent à prendre la mesure de leurs adversaires. Plus entreprenants, ils allument la première mèche des pieds de Kouadio J. Assoumou, dont la frappe enroulée passe à quelques centimètres de la barre transversale du portier Mohamed Mariko. Ce ne sera que partie remise pour AFE qui fait la jonction au tableau d’affichage quatre minutes plus tard, grâce à Yirigogofoungnon Antoine. Après un excellent travail, Kouadio J. Assoumou, sans doute le joueur le plus en vue des Centristes, sert sur un plateau d’or Yirigogofoungnon Antoine qui n’aura qu’à pousser le ballon au fond des filets (34è min, 1-1). C’est sur ce score de parité qu’interviendra la mi-temps.

Une pause qui, peut-on dire, a permis à AFE de remettre les idées en place et de revenir plus fort sur le terrain. Ainsi, dès la reprise les joueurs de Chemeli Alain Charton prennent la direction des opérations et doublent rapidement la mise grâce à l’intenable Kouadio J. Assoumou. Après s’être débarrassé de son garde du corps, l’attaquant des Blancs expédie une frappe limpide qui ne laisse aucune chance à Mohamed Mariko (47è min, 2-1). Galvanisés par ce but, les hommes du technicien Chemeli Alain Charton cherchent à tuer le match et multiplient les alertes devant les buts adverses. Ce qui arrive arriva peu avant l’entame du dernier quart d’heure. Kouadio J. Assamou (encore lui) porte le score à 3-1, suite à une belle action collective (74è min, 3-1).

Après cette réalisation, plus rien ne bougera au tableau d’affichage. «Le début du match a été très compliqué pour nous puisque les débats étaient trop physiques. Les joueurs du FC Gaoussou sont plus costauds mais mentalement, les enfants n’ont pas lâché, ils sont allés chercher cette victoire. Ils ont d’abord égalisé, avant de marquer deux buts en deuxième période. Il faut dire qu’au retour des vestiaires, nous avons mis le pied sur le ballon et maîtrisé le jeu. C’est ce qui nous a permis de faire la différence», a analysé le technicien Chemeli Alain Charton. Et de renchérir : « Pour la suite de la compétition, on va encore monter en puissance physiquement parce que quand les matches vont s’enchaîner, physiquement on prend, du coup. On va essayer de finir la compétition comme on a commencé».

Pour l’entraîneur du FC Gaoussou, Sékou Dembélé, ses joueurs ont manqué de fraîcheur physique et il fallait s’y attendre, après la longue interruption du championnat pour cause de crise sanitaire. «Je ne suis pas surpris de la défaite de mon équipe, les joueurs ont passé plusieurs mois sans entraîner. C’est après la fête de la Tabaski que nous avons repris les entraînements. On n’a pas eu assez de temps pour faire une préparation digne de ce nom. Les enfants ont fait ce qu’ils devaient faire, je ne pouvais pas leur demander plus», a confié le coach des Rouges. En deuxième heure, FC Diarra s’est promené 3-0 devant le Africa foot, avec en prime, un triplé de l’attaquant Abdoulaye Kanou.

Boubacar THIERO

Source : L’Essor

TOUS LES RÉSULTATS DE LA 5è JOURNÉE 

AFE-FC Gaoussou : 3-1

Africa foot-FC Diarra : 0-3

AS Nadia-Binga FC : 1-4

J.A.-AS Commune VI : 2-1

ASAC-FC ACI 2000 : 1-2

Guidars FC-AZI FC : 4-2

AS Racine-ASKO : 0-6

Caïman FC-AS Kanu : 4-0

No Comments

P