Auteurs d’un parcours sans faute, les Réalistes ont été sacrés, suite à leur succès 7-5, face au champion sortant, l’USFAS. Quelques semaines auparavant, l’équipe avait remporté le championnat national de rugby à XV. 

Le Réal a remporté le Championnat national de rugby à VII qui s’est déroulé les 27 et 28 juillet, à Djicoroni-Para, site d’entraînement des Scorpions. La compétition a mis aux prises quatre formations : le Réal, l’USFAS, Hippo, Tellem de Mopti.

Les équipes se sont affrontées en aller-retour et le bouquet final s’est disputé, en présence de plusieurs personnalités, dont le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Oumar Diarisso, le premier vice-président de la Fédération malienne de rugby (FMR), Abdine Maïga et le président du Réal, Seydou Sow.

Les Réalistes se sont hissés sur la première marche du podium, en dominant l’USFAS 7-5, dans le choc au sommet de la dernière journée. Le nouveau champion du Mali a réalisé un parcours sans faute, en totalisant 6 victoires, en autant de sorties.

Lors de la manche aller, le capitaine Lamine Samaké et ses partenaires ont battu, successivement Tellem de Mopti (32-00), Hippo (14-12) et l’USFAS (12-10). Au retour, l’équipe remettra, en signant trois succès, face aux mêmes adversaires (7-5, contre Hippo), (20-0, face à Tellem qui a déclaré forfait), (7-5 devant l’USFAS).

Le Réal a été sacré avec 21 points, contre 20 pour le champion sortant, l’USFAS. Lors de la dernière journée, le club militaire pouvait prétendre au titre, mais à condition de battre le Réal. Les Usfasiens ont cru avoir fait le plus difficile, quand Djéridjan Camara permit aux siens de mener 5-0, grâce à son essai. Mahamane Maïga pouvait porter le score à 7-0, mais ce dernier a manqué la transformation. Dans les dernières minutes, les Réalistes jettent toutes leurs forces dans la bataille et accentuent la pression sur les champions sortants.

Leurs efforts seront récompensés, quand Mohamed Traoré réalisa un essai (5 points) qui sera bonifié avec la transformation du Suisse David Schwisr (2 points). C’est sur ce score de 7-5 pour le Réal, que sera sifflée la fin de la rencontre. Avec ce sacre, les Réalistes réalisent le doublé, puisque les protégés de Daouda Sidibé avaient, quelques semaines auparavant, remporté également le championnat national de rugby à XV.

Le premier vice-président de la FMR, Abdine Maïga a félicité le Réal pour sa belle performance et exprimé sa satisfaction, après le bon déroulement des deux compétitions. «C’est une année formidable, nous avons organisé les championnats de rugby à XV et à VII. Les matches se sont bien déroulés et étaient plaisants et d’un bon niveau technique. Nous sommes très heureux de constater que le rugby progresse au Mali», a déclaré Abdine Maïga, après avoir remis des enveloppes symboliques aux quatre équipes et à leurs entraîneurs.

Après les championnats à VII et à XV, les regards se tournent, désormais vers le championnat régional de rugby, Zone II qui aura lieu du 5 au 8 septembre au Bénin. La compétition regroupera 8 pays, à savoir le Bénin, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Togo, l’Egypte et la Côte d’Ivoire.

«Nous allons faire la présélection, la sélection et nous préparer à entrer à l’internat. Au  Bénin nous comptons reprendre la place qui est la vôtre. Ce que nous avons vu pendant ce championnat, nous donne beaucoup d’espoirs», a martelé le premier vice-président de la FMR, faisant, ainsi allusion au sacre du Mali dans cette compétition en 2016.

Abdine Maïga a, également indiqué que la FMR envisage d’organiser la coupe du Mali cette année et promouvoir le rugby dans les établissements scolaire et le rugby féminin.

No Comments

P