Selon l’article 43 du statut et règlement de la Fédération malienne de football, en cas de non achèvement du championnat national pour une cause quelconque, le titre de champion est déclaré vacant

Depuis le mardi 17 mars, le Conseil supérieur de la défense nationale a pris certaines mesures contre la pandémie du coronavirus au Mali. Parmi ces mesures, il y a l’interdiction jusqu’à nouvel ordre des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante personnes, sous réserve du respect des gestes barrières.

Ainsi, depuis le 17 mars, toutes les fédérations sportives du pays ont décidé de suspendre leurs activités jusqu’à la levée des mesures préventives contre le Covid-19 et la question qui revient invariablement dans les discussions est de savoir si la saison sportive 2019-2020 ira à son terme.

Du côté de la Fédération malienne de football (Femafoot) et de celui de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) la question est d’importance pour la simple raison que c’est le verdict de la saison qui permet de déterminer les équipes promues en division supérieure et celles reléguées en division inférieure.

Autrement dit, c’est seulement à la fin des championnats de ces deux fédérations que l’on connaîtra le nom des équipes qui doivent accéder à l’élite et de celles condamnées à la relégation.

Concernant le football, discipline à laquelle nous nous sommes intéressés cette semaine, la compétition a été suspendue, alors qu’il ne restait qu’une petite journée à disputer pour la phase initiale.

Et à ce stade des débats, seules deux équipes avaient leur billet du carré d’as en poche : le Djoliba (poule A) et le Stade malien (poule B). Pour les deux tickets restants, six formations sont en lice, dont quatre dans la poule A (le Réal, 37 points, le CSD, 35 points), l’AS Police, 34 points et LC. BA, 34 points).

Pour la poule B, la qualification se jouera entre le COB (2è, 36 points) et Yeelen olympique (3è, 36 points). C’est dire que le suspense reste entier pour la dernière journée et que la bataille promettait une belle empoignade entre les six prétendants aux deux derniers tickets du carré d’as.

Seulement voilà, la pandémie du coronavirus est passée par là, les activités sportives ont été suspendues et l’incertitude plane désormais sur la saison elle-même. Le Mali n’est pas le seul pays dans cette situation, les compétitions ont été suspendues partout dans le monde et la gestion de l’après-coronavirus s’annonce délicate pour les instances sportives.

Mais le secrétaire général de la Femafoot, Ibrahima Sangaré se veut rassurant. Si le championnat national n’arrive pas à son terme, indique-t-il, on applique l’article 43 du statut et règlement de la fédération qui stipule : «En cas de non achèvement du championnat national pour une cause quelconque, le titre de champion est déclaré vacant».

Mais comment sera tranché le cas des équipes qui doivent accéder à l’élite ou descendre en division inférieure ?
Dans ce cas de figure, précise le secrétaire général de la Femafoot, aucune équipe ne monte en première division et aucune ne descend en division inferieure.

Boubacar THIERO

Source: L’ Essor

No Comments

P