Le sprinter Issa Sangaré a été la grande attraction des 38è championnats nationaux seniors, qui se sont déroulés les 5 et 6 juillet au stade Modibo Keïta.

Venu du Centre de développement de l’athlétisme africain de Lomé pour participer à la compétition, le jeune athlète (18 ans) a confirmé tous le bien qu’on pense de lui.

Non seulement Issa Sangaré a réalisé le doublé aux 100 et 200m (comme l’année dernière), mais il a surtout amélioré son propre record dans les deux épreuves.

Au 100m, l’athlète du Stade malien s’est imposé dans un chrono de 10’’59, loin devant Ibrahim Faraba Doumbia de l’AS Police (11’’11) et Moriba Coulibaly du CCK (11’’13) et, dans la foulée, il a remis ça au 200m, en se classant premier avec un chrono de 21’’40.

Les deuxième et troisième places sont revenues, respectivement à Diakalia Bamba (22’’01) et au Béninois Edmond Hounthon (22’’09).

«C’est ma deuxième année de pratique dans l’athlétisme et en deux ans, je suis sacré quatre fois. C’est une performance incroyable, Je suis très content et je remercie les supporters qui sont venus nous encourager. Je souhaite participer aux grandes compétitions et remporter beaucoup de médailles pour le Mali».

Le premier grand rendez-vous pour le jeune athlète sera le tournoi de la Solidarité qui se déroulera du 19 au 21 juillet au Niger et qui sera suivi, quelques semaines plus tard, des Jeux africains de la jeunesse.

Quelques athlètes étrangers se sont également distingués lors de ces championnats, à l’image du Béninois Edmond Hounthon vainqueur de l’épreuve du 400m (47’’66) devant les Maliens Sinaly Coulibaly (48’’18) et Diakalia Bamba (48’’25).

«J’ai eu la chance d’intégrer le centre d’athlétisme du Togo. Je m’entraîne chaque jour et cela me permet de progresser. Mon prochain objectif est de gagner au tournoi de la Solidarité et je suis optimiste», a déclaré Edmond Hounthon.

Disqualifiée au 100m remporté par la Stadiste Yah S. Koïta (12’’64), la Congolaise N’Goye Akamba Natacha s’est rachetée au 200m en s’imposant dans un chrono de 23’’32, devant la Nigérienne Mariama Mamoudou (24’’41) et la Malienne Koumba Sidibé (25’’50).

Toutes les trois athlètes sont pensionnaires du Centre de développement de l’athlétisme africain de Lomé. Dans l’épreuve du 400m Dames, la médaille est revenue à Mariama Mamoudou (54’’56) qui a surclassé ses deux poursuivantes immédiates, Kadia Dembélé (56’’25) et Koumba Sidibé (56’’29).

«Le Mali peut compter sur un grand nombre d’athlètes au prochain tournoi de la Solidarité, ce qui n’est pas le cas pour certains pays. Avec tous ces athlètes, le Mali peut disputer toutes les épreuves», a souligné la Nigérienne Mariama Mamoudou.

Au haut en longueur, Mamadou Boré du Djoliba a effectué un bond de 6,65m, remportant ainsi le premier titre de champion du Mali de sa carrière. «Je suis très content, c’était mon objectif (remporter le titre suprême, ndlr).

Avec ce titre, je vais certainement participer au tournoi de la Solidarité. J’ai hâte de faire mon baptême du feu dans les compétitions internationales. C’est à moi de travailler maintenant pour remporter des médailles pour le Mali», a confié le natif de Mopti qui pratique aussi le basket-ball, au centre Alkaya Touré.

Au 800m Hommes, la surprise de ces championnats est venue de Hamidou Diarra de l’USFAS qui a dominé le grand favori de l’épreuve, Drissa Keïta du Tata de Sikasso, en réalisant un chrono de 1’57’’24, contre 1’59’’02 pour le natif de Sikasso. La médaille de bronze est revenue à Sékou Sangaré de l’US San (1’59’’34).

Au total, 300 athlètes, repartis en 2 catégories (les seniors et les juniors), ont participé aux championnats nationaux cette année. Ils se sont affrontés dans 34 épreuves et ont fait vibrer les spectateurs du stade Modibo Keïta pendant 2 jours.

Avec 29 médailles, dont 12 médailles d’or et 10 médailles d’argent, l’USFAS a terminé en tête du classement général, devant l’AS Police qui a totalisé 14 médailles dont 6 médailles d’or et 3 médailles d’argent.

 Le Stade malien, 6 médailles d’or et 1 médaille d’argent s’est classé troisième. A l’issue des débats, la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) a exprimé sa satisfaction, avant de rendre hommage aux athlètes pour leur prestation.

«La compétition s’est bien déroulée, tous les athlètes sélectionnés ont répondu présents et beaucoup ont amélioré leur performance personnelle. Nous saluons la participation des athlètes du Centre de développement de l’athlétisme africain de Lomé», a déclaré Mme Sangaré Aminata Keïta.

A présent, rendez-vous est pris pour le tournoi de la Solidarité et les championnats CEDEAO seniors et juniors qui se dérouleront entre les 19 et 27 juillet au Niger.

No Comments

P