Les Aigles locaux ont disputé un match amical contre leur homologue du Bénin, dimanche au stade Modibo Keïta.

La rencontre s’est soldée par le nul 1-1. Patrick Sedjame a ouvert le score pour le Bénin et l’arrière latéral Issiaka Samaké a égalisé pour le Mali.

C’était le troisième match international de préparation de la sélection nationale qui prépare les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN, Cameroun 2020). A l’issue de la rencontre, le sélectionneur Nouhoum Diané a déclaré qu’il était satisfait de la prestation de ses joueurs, ajoutant cependant que l’équipe a étalé quelques lacunes.

«Mes joueurs ont manqué d’efficacité, ils avaient le match en main mais ils se sont fait prendre par les Béninois. Heureusement, on a réussi à égaliser en fin de partie», a analysé le technicien.

Nouhoum Diané ajoutera : «les portes de la sélection sont ouvertes pour tout le monde. Mon ambition est de bâtir une grande équipe capable de défendre les couleurs du Mali au CHAN. Je félicite l’équipe du Bénin qui a produit du beau jeu et qui nous a posés d’énormes problèmes. C’était une belle rencontre».

La campagne du CHAN débutera le 27 juillet pour la sélection nationale, avec un déplacement en Guinée Bissau. Cinq jours plus tard (2 août), les protégés de Nouhoum Diané recevront le même adversaire au stade Modibo Keïta pour la manche. S’ils se qualifient, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers en découdront au deuxième et dernier tour des éliminatoires avec le vainqueur de la double confrontation qui mettra aux prises la Mauritanie et le Cap Vert.

La phase finale du CHAN se déroulera du 19 avril au 3 mai au Cameroun qui a été désigné par la CAF, en remplacement de l’Éthiopie. Réservée uniquement aux joueurs évoluant sur le continent, la compétition regroupera 16 pays qui seront repartis en 4 groupes de 4.

Le CHAN a été lancé en 2009 par l’instance dirigeante du football continental et la première édition a eu lieu en Côte d’Ivoire (victoire de la RD Congo face au Ghana). Après la Côte d’Ivoire, le Soudan abritera le tournoi et cette 2è édition sera remportée par la Tunisie, face à l’Angola (2011).

En 2014 en Afrique du Sud, la Libye remporte le trophée devant le Ghana et en 2016 au Rwanda, la RD Congo coiffe sa deuxième couronne continentale, en battant le Mali 3-0. L’édition 2018 s’est déroulée au Maroc et a été remportée par l’hôte de la compétition contre le Nigeria.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’Essor

Dimanche 14 juillet au stade Modibo Keïta

Mali-Bénin : 1-1

Buts de Issiaka Samaké (87è min) pour le Mali, Patrick Sedjame (59è min) pour le Bénin.

Arbitrage de Boubou Traoré, assisté de Nouhoum Bamba et de Adama S. Koné.

Mali : Cheick A. Sy, Siaka Bagayoko, Mamadou Doumbia, Mohamed Camara (cap), Issiaka Samaké, Drissa Traoré, Makan Samabaly (Doussé Kodio, 71è min), Ibrahima Sidibé, Badra Sylla, Oumar Traoré, Moussa Koné (Cheick Tidiane Niang, 63è min). Entraîneur : Nouhoum Diané.

Bénin : Damilola Sheyi (cap), Yarou Nabil, Akplogan Erick, Dossa Honore, Ogouchi Jean, Patrick Sédjame, Saliou Idrissou, Adangnade Gilbert (Nafiou Badarou, 83è min), Agognon Julien, Allabani Balla (Warris Aboki, 80è min), Bonou Jerome (Friday Martin’s, 82è min). Entraîneur : Akélé Stanislas.

No Comments

P