Al Nasr était à la portée du Djoliba. Mais les Rouges ont match nul à l’ouverture de la phase de poule de la Coupe CAF, dimanche, au stade Al Salam du Caire. Obligés de jouer hors de leur base pour cause la situation sécuritaire dans leur pays, les Libyens avaient en face une bonne équipe du Djoliba qui a développé un beau jeu, sans pression. 

Les Rouges ont ouvert le score par l’intermédiaire d’El Hadji Salim Bah (52è min), qui d’un missile de 25 mètres ne laissa aucune chance au gardien Abdelrahmane Alriyadh. Le Djoliba a dominé le match et se créé les meilleures occasions de la partie avant de concéder l’égalisation peu après l’heure de jeu grâce à Khaled Al Maryami qui a transformé un penalty (68è min).

Les Rouges ont exprimé leur déception à la fin de la rencontre.

L’entraîneur adjoint du Djoliba, Oumar Bagayoko

Nous avons un peu de regrets. Nous pouvions gagner ce match, mais Dieu en a décidé autrement. C’est le premier match à l’extérieur, nous avons pu obtenir un point. Ce n’est pas mal. Nous allons désormais nous concentrer sur le match de dimanche pour gagner à domicile. Nous allons le préparer comme nous avons préparé les autres matches.

Le capitaine du Djoliba, Seydou Diallo

Nous pouvons gagner ce match. Nous avons trouvé des opportunités qui pouvaient nous permettre d’empocher les trois points. A l’extérieur, l’arbitrage a pesé sur l’équipe. L’arbitre a offert un penalty à l’adversaire alors qu’il n’y avait aucune faute.

Nous allons essayer de corriger nos erreurs pour le prochain match contre Bidvest Wits. Nous allons travailler devant les buts pour pouvoir facilement marquer.

 Le défenseur central, Saïbou Coulibaly

C’est un match nul aux allures de défaite. Nous devrions prendre les trois points aujourd’hui. Mais, c’est le football et ça fait partie. Nous sommes déçus. La victoire aurait nous permettre de prendre l’avantage. Nous sommes désormais obligés de gagner à domicile contre Bidvest Wits.

No Comments

P