Le directeur de la division Associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes, Veron Mosengo-Omba est arrivé à Bamako, ce samedi 8 juin et a été reçu en audience par le Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, à la primature, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré et de la présidente du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football, Mme Daou Fatoumata Guindo.

Veron Mosengo-Omba est porteur d’un message des présidents de la FIFA, Gianni Infantino et de la CAF, Ahmad Ahmad. « Le message des présidents de la FIFA et de la CAF est simple et clair. La FIFA restera toujours au côté du football malien. Le Mali est un grand pays de football en Afrique, les résultats de jeunes l’attestent. Pour la FIFA, deux ou trois personnes ne peuvent prendre ce football en otage », a déclare Veron Mosengo-Omba.

Il devait voyager avec le président de la CAF, Ahmad qui a malheureusement « a eu autres choses à faire au dernier moment ».

La deuxième partie du message est une menace. « La FIFA a donné un message clair que l’Assemblée générale qui va être organisée le 15 juin, si certaines personnes essaient de saboter cette Assemblée générale, la FIFA prendra ses responsabilités, aller même suspendre la Fédération malienne de football pour les matches des compétitions FIFA et même pour la CAN qui commence le 21 juin en Egypte », a martelé Veron Mosengo-Omba.

No Comments

P