C’est désormais officiel. Le mandat du Comité de normalisation (CONOR) de la Fédération malienne de football a été prorogé de 6 mois. Le CONOR va continuer à gérer le football malien jusqu’au 31 août 2019.

Installé le 10 janvier 2018, le CONOR, dirigé par Mme Daou Fatoumata Guindo, vient d’être reconduit pour pour la 3è fois d’affilée. Le précédent mandat a pris fin le 28 février dernier.

Pour rappel, les protagonistes de la crise du football malien étaient au siège de la FIFA, à Suisse, mercredi 27 février, pour discuter du championnat national et des prochaines assemblées générales de la FEMAFOOT.

Mais, ils ne se sont pas mis d’accord. Et un communiqué de la FIFA est toujours attendu sur les divergences.

One Comment

  • Répondre
    Touré
    samedi 6 avril 2019

    Cette dame profite ainsi de la mésentente des acteurs du football malien! C’est bien fait pour eux, seulement ils pénalisent les joueurs et par ricochet le Mali footballistique. S’entendre sur un mandat rotatif aurait réglé rapidement le problème, mais chacun ne visant que ses intérêts tel au sommet de l’Etat, le Mali est dans de sales draps!! Je suis triste pour mon beau pays.

P