L’ex-entraîneur de l’équipe nationale, du Stade malien et d’autres clubs nous a quittés pour de bon à l’âge de 74 ans.

Professeur d’EPS à l’école JPK de Kati de 1970 à 1971, avant de bénéficier en 1972  d’une bourse pour un stage à Dakar. De là-bas, il est admis au concours d’entrée à l’Institut National des Sports de Paris, section Afrique et Malgache, pour devenir entraineur de haut niveau.

Ses relations avec l’ancien sélectionneur de France, Aimé Jacquet, sont nées dans cet établissement. Cette aventure sonnera également son départ de la Fonction Publique, parce qu’il n’est plus revenu au Mali à la fin de ses études. Une information tirée de l’hebdomadaire « Aujourd’hui-Mali »

Après dix ans d’aventure, l’enfant de Kati Sananfara décide de retourner au Mali en 1982 et crée une école de football dans sa ville natale.

Contacté en 1985 par le Stade Malien de Bamako pour entraîner l’équipe de football, il n’a pas été facile pour Molo d’abandonner ses enfants avec lesquels il avait beaucoup d’attaches. Pour toute solution, il choisit les samedis et dimanches pour s’occuper de ses gamins et jeunots et s’engouffra dans le bateau des Blancs de Bamako pour trois saisons, sanctionnées par deux coupes du Mali (1985 et 1986 toutes remportées face au Djoliba AC).

Il a dirigé la sélection nationale du Mali entre le 12 aout 1992 (Libye-Mali : 0-1 en amical) et 25 avril 1993 (Maroc-Mali : 1-0 en éliminatoires de  la CAN 1994). Dans cette tranche, il a dirigé 13 matches dont quatre rencontres des éliminatoires CAN, Tunisie 1994 : Mali-Maroc : 2-1, 04/10/1992, Malawi-Mali : 1-1, 30/08/1992, Maroc-Mali : 1-0 25/04/1993, Egypte-Mali: 2-1, 10/04/1993.

Avant les deux dernières journées des éliminatoires, il a été remplacé par Mamadou Keïta. Après “Capi”, il a repris l’équipe pour disputer 68 matches dont les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 1994.

Molobaly Sissoko a repris l’équipe en 1997 pour diriger le match amical contre le Koweit, soldé par une défaite des Aigles (1-8). Il a ainsi coaché les Aigles pendant 14 matches.   

Dors en paix Coach

No Comments

P