Le monde du basket-ball malien est en deuil. L’ancienne internationale, Djénébou Damba est décédée, le samedi 28 septembre à l’âge de 35 ans. Djénébou Damba a perdu la vie, en donnant la vie, c’est à dire, suite à un accouchement.

Petite de taille, mais grande par ses qualités et sa combativité sur le parquet, l’ancienne internationale restera comme l’une des meilleures tri-pointeuses de l’histoire du basket-ball malien.

Elle savait enflammer le public sans tomber dans la vanité. Née un 11 juillet 1984 à Kita, Flaténin, comme on l’appelait familièrement, a commencé sa carrière au Djoliba AC en 2001. Elle portera les couleurs des Rouges pendant plus de 5 ans, remportant la coupe d’Afrique des clubs en 2005.

Elle fera les beaux jours du Djoliba, avec les Aminata Sininta, Fatoumata Sérémé, Aminata Coulibaly, Awa Ouologuem, Fatoumata B. Dia avant de rejoindre l’USFAS en 2007. Très vite, elle devient une pièce maîtresse de l’équipe militaire avec laquelle elle remporte plusieurs trophées de coupe du Mali.

A la fin de sa carrière, Djénébou Damba deviendra officier de l’armée à la gendarmerie nationale. Le lundi 30 septembre, l’ancienne internationale a été accompagnée à sa dernière demeure au cimetière de Niamakoro, après la cérémonie funèbre militaire qui s’est déroulée au Camp II de Dar-es-Salam.

«La mort de Djénébou Damba me touche particulièrement, je me souviens d’une partenaire formidable qui faisait le sale boulot sur le terrain, d’une co-équipière qui n’avait que la victoire en tête. C’était le genre de joueuse que tous les entraîneurs aimeraient avoir dans leur effectif. Nous l’appelions Flaténin, elle était respectée et tout le monde l’aimait. Je suis très triste», a confié son ancienne co-équipière, Aminata Sininta.

Djénébou Damba laisse derrière elle deux enfants et de nombreux supporters inconsolables.

Dors en paix Flaténin !

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’Essor

No Comments

P