Le lundi 8 juillet 2019, les Aigles du Mali ont été éliminés en huitième de finale de la CAN Egypte 2019. Après cette élimination, nous avons interrogé certains Maliens pour recueillir leurs impressions.

Drissa Ouattara, gestionnaire : “Certes l’équipe malienne est jeune, sait jouer au ballon mais elle n’est pas disciplinée. S’ajoute à cela le manque de professionnalisme du coach Magassouba. Nous avons un complexe Maréga depuis le 1er match contre la Mauritanie, le coach devait savoir que le joueur n’était pas l’homme de la situation. Koïta pouvait faire mieux que Maréga”.

Faran Kéita, commerçant : “Moi, je ne veux pas entendre parler du mythe d’invincibilité de la Côte d’Ivoire face à notre pays. Nos attaquants ont mal joué les occasions de but, c’est tout. La victoire nous appartenait n’eût été leur maladresse devant le but adverse. Arrêtons de nous accrocher à une quelconque histoire de maraboutage ou de malédiction. En plus, l’entraîneur a fait un mauvais coaching. Pour moi, il doit tirer les leçons de notre élimination en rendant sa démission”.

Mamadou Sissoko, enseignant : “Il faut arrêter les critiques après le match. Si nous, nous critiquons nos jeunes joueurs, que diront les Égyptiens ? Eux qui ont organisé la CAN, cette année. Tous ces joueurs avaient à cœur de bien faire pour le Mali. Seulement la chance n’était pas avec eux, le lundi soir. Nous avons une équipe jeune et très technique. Ayons des mots positifs pour eux”.

Djénéba Camara, étudiante : “J’en veux à nos joueurs. Comment ils ont pu rater des occasions de but aussi faciles. On avait la possibilité de cartonner cette équipe ivoirienne. Ils m’ont déçue. Il va falloir leur parler très sérieusement pour qu’ils changent leur façon de jouer dans les prochaines compétitions”.

Alpha Dicko, étudiant : “Pour moi, le niveau de nos joueurs était supérieur à celui de notre entraîneur. Il est passé complètement à côté du match à cause des changements qu’il a effectués. Il va falloir trouver un nouveau sélectionneur qui sera à la hauteur”.

Kalilou Traoré, commerçant : “L’élimination du Mali lors de la Can-2019 face à la Côte d’Ivoire en huitième de finale a été une déception. Toujours les Aigles sont à féliciter. L’équipe a bien joué seulement il lui a manqué l’efficacité face au but ivoirien. Il est temps que nous analysions une chose : pourquoi ces dernières années depuis le temps des Drogba nos jeunes dominent le match face à la Côte d’Ivoire mais au finish ils sont vaincus ? J’espère que la réponse à cette question relèvera le mythe de la Côte d’Ivoire”.

Oumar Sidibé, chauffeur : “Personnellement, je félicite les joueurs pour le niveau de leur jeu. Il y a longtemps qu’on n’avait pas vu notre équipe nationale senior avec un tel niveau de jeu. Naturellement, je suis déçu par le résultat. Mais on ne doit pas jeter l’enfant avec l’eau du bain. Certaines choses n’ont pas fonctionné, mais on ne peut pas dire que les jeunes n’étaient pas engagés. Cherchons à maintenir cette équipe. Je suis convaincu qu’elle nous montrera de belles choses dans l’avenir”.

Moussa Doumbia, footballeur : “Je crois fermement à cette histoire de maraboutage et de malédiction entre le Mali et la Côte d’Ivoire en football. C’est la seule explication que j’arrive à donner à l’issue de cette rencontre. Sinon comment comprendre que nos attaquants puissent rater des occasions de but les plus faciles. Non, il y avait quelque chose contre nous. Personne ne m’enlèvera cette idée de la tête”

Propos recueillis par Abdrahamane Diamouténé

Source : L’indicateur du Renouveau

No Comments

P