Nombreuses sont des personnes qui se sont posés toujours la question de savoir pourquoi le match du classement de l’Afrobasket féminin 2019, qui a mis aux prises le Mali et le Mozambique, a pris 40 minutes de retard.

www. sportsmali.com a trouvé la réponse. En effet cette rencontre était initialement prévue, dimanche 18 août, à 15h30, mais elle a débuté à 16h10 au Dakar Aréna.

La cause : Maliennes et Mozambicaines se sont présentées sur le terrain avec un maillot de même couleur (la couleur blanche). Les organisateurs de la compétition ont pointé du doigt les responsables de la Fédération malienne de basket-ball.

“Le Mali est en faute. A la réunion technique, il a été bel et bien indiqué que ce sont les Mozambicaines reçoivent et cela leur donne l’avantage de porter le maillot blanc. Le Mali doit porter le maillet vert”, a déclaré un responsable de FIFA-Afrique.

Un précédent …. 

Le plus grave, l’encadrement des Aigles Dames n’ont pris aucun précaution laissant les maillots verts à l’hôtel. Pour arranger le Mali, FIBA-Afrique a exceptionnellement retardé le coup d’envoi de la rencontre a fin que l’équipe malienne puisse aller chercher son deuxième maillot à l’hôtel.

Et c’est grâce à l’aide du motard qui s’occupe de l’escorte de l’équipe malienne que le maillot a été récupéré à moins de quarante minutes.

Cette situation a obligé les organisateurs à repousser l’heure de la finale qui a vu la victoire du Nigeria sur le pays hôte, le Sénégal.

Cette histoire nous fait penser à un précédent. Lors de la coupe du monde féminine de basket-ball des moins de 17 ans 2018 qui s’est déroulée à Minsk en Biélorussie du 21 au 29 juillet 2018, les Filles ont joué avec des sparadrap sur la poitrine pour cacher une marque qui n’est pas parmi les sponsors de la compétition.

No Comments

P