Mamoutou Touré “Bavieux” est le président de la Fédération malienne football. Il a été élu le 29 août 2019, lors de l’Assemblée générale élective de la Femafoot, au CICB. Il a recueilli 32 voix contre 30 pour son challenger, Sahala Baby tandis que le 3è candidat, Alassane Souleymane n’a pas eu le moindre voix.

Bavieux Touré ( en constume) a recueilli 32 voix contre 30 pour son challenger, Sahala Baby.

Né en 1957 à Bamako, Mamoutou Touré « Bavieux », membre du Comité exécutif de la FEMAFOOT (2013-2017), connaît bien les rouages du football malien. Son aventure en tant que dirigeant et administrateur du football débute en 1987 quand il hérite du secrétariat administratif du Réal de Bamako. Il gravit les échelons au sein de l’équipe de Djicornoni-Para.

Membre de la section football du club (1989-1990), secrétaire général adjoint (1990-1991), il occupe le poste de secrétaire général de1991-1993. Il occupe également des postes à la Ligue football de Bamako : Vice-président de la Commission Finances (1992-1993) et président de la Commission régionales des arbitres (1993).

Cette ascension fulgurante le propulse à la Fédération malienne de football. Bavieux, comme appellent familièrement les supporters, intègre la FEMAFOOT en 1994, en qualité de président du football féminin. Il occupa dans la même mandature successivement le poste de président de la commission des programmes (1994-2000), celui de vice-président de la commission technique (1994-2002). Entre 2002 et 2005, il dirige la Commission des jeunes.

Après une petite pause, Bavieux revient dans le Comité exécutif de la fédération en 2013 à la faveur de l’élection de Boubacar Baba Diarra. Nommé président de la Commission du football professionnel, il devient successivement 2è vice-président de l’instance dirigeante du football malien en novembre 2015 suite au départ de Salaha Baby du Comité exécutif et premier vice-président en juillet 2016 après la nomination de Boukary Sidibé « Kolon », alors occupant dudit poste, comme ambassadeur du Mali aux Emirats Arabes Unis.

Simultanément à son mandat au Comité exécutif de la FEMAFOOT (2013-2017), il fut membre de la Commission sponsoring et marketing de la Confédération africaine de football (CAF). Et déjà depuis 2012, il est commissaire de matches de la CAF. Depuis 2009, il est membre du directoire puis 1er Vice-président du Réal de Bamako.

Mamoutou Touré « Bavieux » est un inspecteur des finances. Il est détenteur d’un diplôme de master en audit et contrôle de gestion, d’une licence en sociologie, décroché à l’Université de Berlin, en Allemagne. A l’Assemblée nationale, où il occupe, depuis 2014, le poste de directeur des services administratifs et financiers, il a gravi tous les échelons.

Parcours qu’il a commencé en 1984, comme chef de service matériel et transport. Il devient par la suite chef de section, chef de division, directeur adjoint des services administratifs et financiers. Toutes ces promotions sont soutenues par des séminaires de formation à l’extérieur (Canada, France, Belgique, Dakar, Burkina Faso, etc.).

Bavieux a fréquenté le lycée de Sankoré, section « Lettres modernes » (1976-1980) et obtenu le DEF en 1975.

No Comments

P