Le président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Mamoutou Touré «Bavieux» a animé un point presse, hier au siège de la Femafoot. Il avait à ses côtés le 1er vice-président de la fédération, Kassoum Coulibaly «Yambox» et le président de la Commission des finances, Mohamed Sissoko. Un seul point était à l’ordre du jour de la rencontre : la répartition du fonds Covid-19. On s’en souvient, en juin, la Fédération internationale de football association (FIFA) avait annoncé la mise en place d’un fonds d’aide aux fédérations nationales, afin de les aider à faire face aux conséquences économiques de la Covid-19.

La première tranche de l’aide est tombée la semaine dernière, soit 272 millions de Fcfa. «Le vendredi aux environs de 18h, le directeur financier de la Femafoot m’a informé que la FIFA a versé sur notre compte 500.000 dollars (272 millions de Fcfa, ndlr). Les documents de la FIFA indiquent que ce fond doit servir à aider les acteurs du football, l’administration de la fédération et toute autre personne qui exerce dans le domaine du football et qui a eu un impact du fait de la non-compétition», a indiqué le président de l’instance dirigeante du football national, avant de donner la clé de répartition de l’argent. «Nous avons proposé d’offrir 8 millions de Fcfa à chacun des 23 clubs de première division : 4 millions seront consacrés au paiement des salaires des joueurs tandis que le reste servira à soutenir les équipes dans leur fonctionnement. Pour les ligues régionales, nous avons proposé de donner un appui de 3 millions et une subvention de 2 millions pour l’organisation des compétitions de D2.

Ainsi, chaque ligue percevra 5 millions. Nous allons appuyer les arbitres à hauteur de 7 millions, contre 5 et 4 millions, respectivement pour l’Association des médecins et l’Association des journalistes sportifs du Mali (5 millions). Quant à l’Union nationale des associations des supporters des Aigles (Unasam) et l’Association des entraîneurs (AEM), elles recevront, chacune, 4 millions de Fcfa. Nous réservons également une enveloppe de 10 millions de Fcfa au ministère de la Jeunesse et des Sports pour l’entretien des stades», a détaillé Mamoutou Touré «Bavieux». Le reste de l’argent (10 millions), complètera le président de la Femafoot, va servir à appuyer les ligues régionales dont les compétitions peuvent durer plus longtemps que prévu».

Le premier responsable du football national a précisé que les fonds versés doivent être justifiés par les bénéficiaires. «Nous sommes en train de faire une lettre circulaire qui sera envoyée aux bénéficiaires notamment les clubs pour leur expliquer que les montants, alloués aux joueurs, doivent être émargés, numéro de licence à l’appui. Ces documents justificatifs vont nous permettre de bénéficier de la deuxième tranche que nous devrions recevoir en janvier 2021 et qui s’élève également à 500.000 dollars. Les deux fonds cumulés s’élèvent donc à environ 544 millions Fcfa », a précisé le président de la Femafoot.

Boubacar THIERO

Source : L’Essor

No Comments

P