Aïssata Diarra « Bijou » a porté les couleurs de l’AS Saramaya de Kati pendant plusieurs années avant de prendre sa retraite et d’embrasser la carrière d’arbitre. Mme Tangara Aissata Diarra est arbitre international depuis 2015.

Affectueusement appelée Bijou,  fille de Tiessama et Sétou Traoré, elle s’est lancée dans l’arbitrage après sa formation en anglais. « J’ai choisi ce métier par amour pour le sport et ma passion pour le football », confie l’arbitre internationale.

Elle a été successivement arbitre de district en 2012, arbitre de ligue en 2013 et arbitre international en 2015.

Son premier match a été Samagnan Bassi-Tourbillon en 2012 à Koulikoro. En 2013, elle dirige son premier match de championnat entre le Djoliba et le Sigui de Kayes à Bamako.

Son premier match international fut Cameroun-Ethiopie, à Douala, en 2015, au compte des éliminatoires du Mondial U17.

Il a aussi dirigé les rencontres des seniors, notamment Burkina-Tunisie (éliminatoires CAN-Féminine, Cameroun 2016),  Ghana-Cameroun (éliminatoires Mondial U20, France 2019), Gambie-Nigeria (éliminatoires CAN, Ghana 2018). « Je précise que tous ces matchs se sont déroulés sans incident », indique-t-elle.

Et d’ajouter : « Mes collègues arbitres et la fédération m’apprécient beaucoup surtout pour mon intransigeance sur les règles de l’arbitrage au cours des matchs que j’ai officiés », révèle Aissata Diarra.

Et de clore : « Mon souhait est de progresser et me confirmer davantage dans ce métier ». Elle a dirigé la finale de la Coupe du Mali de football féminin entre l’AS  Mandé et le Réal.

No Comments

P