Wednesday 12 December 2018

La 9è édition du gala de lutte traditionnelle, baptisée Challenge Sotelma-Malitel, s’est disputée le 23 septembre à Banankabougou, en Commune VI. L’événement était présidé par le premier responsable de la Fédération malienne de luttes associées (FMLA), Bourama Ongoïba en présence des présidents des ligues et de nombreux invités.

Organisée par la ligue de lutte traditionnelle, le gala a regroupé six écuries : Dung-Yara, USFAS, Grand Marché, Maïbé, Tanga Sports et Lion Sport. Les combattants se sont affrontés dans cinq catégories différentes : les 66kg, les 76kg, les 86kg, les 100kg et les 120kg.

Dès le premier tour trois écuries sont tombées : Dung-Yara, Lion Sport et Maïbé. La finale a donc opposé les lutteurs de l’USFAS, du Grand marché et de Tanga sport. La première finale a mis aux prises Yaya Traoré (Tanga Sports) et Mohamed Traoré (Grand Marché) dans la catégorie des 66kg, un combat qui tournera à l’avantage du premier.

Chez les 76kg, Samba Sambaga de l’USFAS a dominé Amidou Tangara de Lion Sport, alors que Hassim Togo de Tanga sport a terrassé Nouhoum Séméga de l’USFAS dans la catégorie des 86kg. Chez les poids lourds (100 kg) Bakary Traoré de l’USFAS s’est hissé sur la plus haute marche du podium, en dominant Bréhima Traoré de Tanga sport, au terme d’un combat âprement disputé. Vint ensuite le combat le plus attendu par le public, c’est-à-dire le choc entre Abel Théra de l’USFAS et de Zoumana Sanogo de Tanga sport.

Comme il fallait s’y attendre, l’opposition entre les deux mastodontes tiendra toutes ses promesses. Zoumana Sanogo faisait figure de favori du combat et presque tous les spectateurs pariaient sur une victoire du sociétaire de Tanga Sports.

Mais à la surprise générale, Abel Théra a déjoué les pronostics et dominé son adversaire, permettant, ainsi à son équipe de terminer en tête du classement, avec 32 points. La deuxième place est revenue à l’écurie Tanga sport qui a totalisé 28 points, contre 10 pour le troisième du classement, le Grand marché.

Toutes les écuries participantes ont reçu une enveloppe de 50.000 F cfa, avec une prime de bonification de 100.000F cfa pour les trois premiers du classement, à savoir l’USFAS, Tanga Sports et le Grand Marché.

Le président de la Fédération malienne de luttes associées, Bourama Ongoïba a félicité les lutteurs et leurs écuries pour la qualité du spectacle produit et l’esprit fair-play qui a marqué le gala. «Je suis un homme heureux, le gala s’est bien déroulé et on a assisté à de beaux combats. Le mérite en revient aux combattants et aux écuries, que je félicite et remercie pour leur participation au gala. La fête a été belle, bravo à tous les lutteurs», dira Bourama Ongoïba.

Source : L’Essor 

No Comments