La première édition de la Journée porte ouverte de la Fédération malienne de golf (FMG) s’est déroulée hier au Centre aéré de la BCEAO, à Djélibougou.

Organisée par l’instance dirigeante du golf national, en partenariat avec African golf tour, une Association internationale qui œuvre pour le développement du golf sur le continent, cette journée porte ouverte était présidée par Mme Sidibé Adam Traoré, chef de cabinet de la Première dame, Keïta Aminata Maïga, en présence de la présidente de la FMG, Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, du premier responsable d’African golf tour, Emile Abessolo, du directeur national-adjoint des sports et de l’éducation physique, Dasson Daou et du représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS), Tidiani Niambélé.

Dans une brève allocution, la présidente de la FMG, Mme Sanglier Niagalé Marian Diané a indiqué que l’organisation de la Journée porte ouverte a pour but essentiel de promouvoir le golf au Mali, ajoutant que «cette initiative intervient après le stage de formation organisé par la fédération et qui a permis à une cinquantaine d’enfants (des scolaires, a-t-elle précisé) d’apprendre les fondamentaux du golf».

«Ce 31 mars 2019, s’exclamera la présidente de la FMG, restera gravé dans les anales du golf malien, j’allais dire, du sport malien tout court. En effet, expliquera Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, cette Journée porte ouverte est une occasion inouïe pour la fédération de populariser le golf et de le rendre accessible à tous, sans distinction de classe sociale».

Évoquant le parcours du golf, la première responsable du golf national dira que la FMG a été portée sur les fonts baptismaux le 8 novembre 2018, soit quatre ans après le lancement de la discipline au Mali (2015).

«Nous sommes l’une des dernières nées des fédérations, mais nous avons participé à plusieurs compétitions internationales, dont les Jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan où nous avons remporté la médaille d’argent», a souligné Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané (pour la petite anecdote, c’est la présidente de la fédération elle-même qui a offert cette médaille au Mali, ndlr).

Elle conclura en adressant ses remerciements à tous les partenaires de la FMG et aux autorités «qui ont mis à la disposition des golfeurs un site de 26ha à Kabala».

Tour à tour, le directeur national-adjoint des sports et de l’éducation physique, le président d’African golf tour et le représentant du Comité national olympique et sportif ont salué l’initiative de la Fédération malienne de golf et tous rendront hommage à Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané pour son travail à la tête du golf malien.

«Mention spéciale à la présidente de la fédération, c’est une femme très courage qui ne lâche rien. Avec elle, je suis sûr que le golf de notre pays continuera d’avancer», dira Tidiani Niambélé, alors que Dasson Daou révélera que «depuis longtemps, le ministre des Sports suit avec un grand intérêt le travail de cette dame à la tête du golf malien».

«Vous pouvez compter sur le soutien et l’accompagnement du ministère des Sports», ajoutera le directeur national-adjoint des sports et de l’éducation physique.

Après ces allocutions, place a été faite aux mômes pour des séances de démonstration de golf. Tous vêtus de tee-shirt blanc, pantalons noirs et casquettes rouges, les jeunes golfeurs vont, pendant une dizaine de minutes, gratifié le public de quelques séquences de ce jeu encore peu connu au Mali et dont les qualités primordiales sont la précision, l’endurance, la technicité et la concentration.

Selon l’IGF (International Golf Federation, l’instance suprême du golf mondial), plus de 82 millions de personnes jouent au golf à travers le monde.

Souleymane Bobo TOUNKARA

Source : L’Essor

No Comments

P