Blessés respectivement au genou (Rupture des Ligaments Croisés depuis le dernier trimestre 2019) et au gros orteil (Fracture), Ibrahim Guindo (dit Papa) et Bourama Koné (Tiboura) sont au Maroc, précisément à Casablanca depuis la mi-Février 2020. Ils s’y étaient rendus initialement pour une période de deux mois au plus.

Admis à la Clinique Zerktouni d’Orthopédie-Traumatologie afin d’y subir les opérations chirurgicales nécessaires et par la suite une première prise en charge post-opératoire adéquate, ils ont vu leur séjour se prolonger avec la fermeture des frontières suite à la pandémie de la covid-19.

   

Des dispositions exceptionnelles auraient pu certainement être prises pour les faire rentrer à Bamako avant le retour complet à la normale. Si cela avait été le cas, ils auraient cependant dû continuer leur prise en charge sur place une fois rentrés à Bamako. Pour la Direction de l’Académie JMG Mali, Il a alors paru mieux indiqué avec la situation sanitaire qui prévalait, de prolonger exceptionnellement leur prise en charge au Maroc par le chirurgien, le Dr Abderrazak HEFTI et son équipe. C’est sans doute pour nos deux garçons, un avantage certain de pouvoir bénéficier d’une “réathlétisation” aux mains de la structure ayant effectué leurs interventions chirurgicales.

Avec l’ouverture espérée des frontières espérée pour très bientôt, il y a de fortes chances qu’à leur retour à Bamako, nos deux académiciens soient quasiment prêts à retrouver les pelouses. Nous l’espérons vivement pour eux. C’est dans ce contexte que malgré l’envie de regagner Bamako et retrouver à l’occasion la famille et les proches, les deux garçons prennent bien leur mal en patience.

   

 

Il faut rappeler que le Dr HEFTI est en effet depuis quelques années un partenaire confirmé de l’Académie JMG Mali en matière de soins en traumatologie-orthopédie. En effet, bon nombre de nos pensionnaires ont par le passé bénéficié avec succès de ses services au sein de la Clinique Zerktouni pour retrouver la forme et revenir au mieux à la compétition. On peut citer entre autres Diadié SAMASSEKOU, Yves BISSOUMA, Cheick DOUCOURE, Ismaila DIALLO, Fred GNALEGA, Mohamed KONE, entre autres…

   

Les deux académiciens ont récemment reçu des équipements sportifs pour la suite de leur prise en charge et déjà entamé la phase de rééducation et de « réathlétisation » qui se passe très bien. C’est avec sourires et optimisme, le tout teinté d’une pointe de nostalgie qu’ils nous ont récemment donné de leurs nouvelles et pris celles de tout le monde à Bamako, où ils espèrent célébrer la Tabaski en famille.

Nous leur souhaitons une fois de plus une bonne suite de séjour au Maroc, pour un retour dans les meilleurs dispositions.

No Comments

P