L’international malien de 32 ans a fait parler de lui lors de la 25è journée de la Persian Gulf Pro League, en inscrivant l’un
des deux buts de son équipe. C’est la 9è réalisation de l’attaquant des Aigles depuis le coup d’envoi de la compétition

Après plusieurs semaines de disette, l’attaquant malien d’Esteghlal FC, Cheick Tidiane Diabaté fait parler de lui. Vendredi dernier, l’ancien sociétaire du CSK a marqué l’un des deux buts de son équipe, face à Sanat-Naft au compte de la 25è journée de la Persian Gulf Pro League (nom du championnat iranien de première division, ndlr). Cheick Tidiane Diabaté a frappé à la 30è minute de jeu, portant ainsi à 9 le nombre de buts qu’il a marqués en championnat cette année. L’international malien a été transféré en juillet dernier 2019 en Iran, en provenance d’Italie, précisément de Benevento. Il y’a quelques semaines Cheick Tidiane Diabaté avait confié à France Football une anecdote qui illustre sa popularité en Iran.

«Sur le plan sportif, je n’ai pas de regrets. Et quand ça se passe bien dans ce pays, c’est incroyable. Une fois, je devais voyager en France. Je suis parti à l’aéroport. Il y avait deux vols. Je me suis trompé, je suis arrivé avec du retard. Et quand on m’a vu à l’aéroport, ils ont tout fait pour me trouver une place alors que les portes étaient fermées.

Ils ont appelé : «Le vol ne peut pas partir, Cheick doit y être». Ce sont des choses qui ne m’arrivent jamais, même quand je suis au Mali», a raconté celui que les supporters iraniens ont surnommé le «Lion». Actualité oblige, l’international malien est revenu sur la pandémie de coronavirus. «J’ai envie de voir ma famille, de partir, c’est vrai. Je suis tout seul ici. Mais on est dans un moment où il est difficile de voyager. Parfois, je me dis que les aéroports peuvent être dangereux. Et le fait d’être en Iran, c’est difficile de voyager. Le pays est fermé. C’est comme ça. Il faut être patient. Il faut accepter».

Cheick Tidiane Diabaté qui a fêté son 32è anniversaire le 25 avril dernier, a été deux fois médaillé de bronze avec les Aigles, lors des CAN 2012 et 2013. La carrière de cet attaquant longiligne connu pour sa combativité sur le terrain a été marquée par trois titres de meilleur buteur des Girondins de Bordeaux entre 2012 et 2016 et les 8 buts inscrits en 11 matches de championnat italien avec Benevento. On s’en souvient, lors de son passage dans cette équipe, l’international malien a été désigné joueur affichant le meilleur ratio de buts par match en Serie A sur cette «décennie».

Selon le statisticien Opta, Diabaté, comme l’appellent les supporters maliens, a eu un ratio but par match à 0,73, un chiffre qui place le joueurs devant des monstres tels que l’Uruguayen du PSG, Edinson Cavani (0,71), le Belge de l’Inter Milan, Romelu Lukaku (0,71), le Portugais de la Juventus, Cristiano Ronaldo (0,69) ou encore le Suédois, Zlatan Ibrahimovic (0,69). Et quand on sait que tous ces joueurs ont joué plus de matches que l’ancien sociétaire du CSK, on ne peut qu’être fier de la performance de notre compatriote lors de son passage en Serie A.

Le ratio de Cheick Tidiane Diabaté avec les Aigles mérite également d’être souligné : au moins un but à chacune de ses apparitions au stade du 26 Mars.

Seïbou S.  KAMISSOKO

No Comments

P