Depuis hier mardi 13 août, on connaît les noms des 18 joueuses sélectionnées pour les 12è Jeux africains, prévus du 16 au 30 août à Rabat au Maroc.

La liste qui a été dévoilée par le sélectionneur national, Aly Diakité qui conduira les 18 mousquetaires qui défendront les couleurs du Mali à ce grand rendez-vous qui regroupera près de 700 athlètes, issus de 57 pays.

La liste de la sélection nationale comprend 2 gardiennes de but, 6 défenseures, 4 milieux de terrain et 6 attaquantes.

Avec 5 joueuses (Fatoumata Coulibaly, Fatou Dembélé, Aïssata Sangaré, AîchaTapily et KafounèBagayoko), les Amazones de la Commune V est l’équipe la plus représentée, devant les Super Lionnes d’Hamdallaye qui comptent 4 éléments (Aïchata Drissa Bengaly, Saratou Traoré, Nassou Keïta et Assétou Koné).

Le Réal (Fatoumata Fofana et Aminata Ballo), l’AS Mandé (Mariam Camara et Sali Koné) et l’USFB (NouteninBagayoko et TendjekoroSamaké) viennent en troisième position, avec 3 joueuses  ferment la liste avec deux joueuses chacun.

«On ne va pas aller au Maroc pour faire de la figuration, notre objectif est de remporter le trophée. L’équipe s’est bien préparée, les joueuses sont en confiance, on se battra jusqu’au bout», promet le technicien malien.

«Nous avons déjà une idée des trois adversaires qui se dressent sur notre chemin, à savoir l’Algérie, la Guinée-Equatoriale et le Maroc. Le Maroc aura l’avantage de jouer devant son public mais cela ne nous inquiète pas outre mesure.

Bref, nous respectons tous nos adversaires, mais nous n’avons peur de personne», assure Aly Diakité. «Nous voulons réaliser quelque chose de grand au Maroc, insiste le technicien. Quand je participe à une compétition, mon ambition est d’aller jusqu’au bout. Autrement dit, nous visons le sacre et prions Dieu pour ça». La capitaine de la sélection, Fatoumata Fofana affiche également sa confiance.

«Nous sommes prêtes moralement et physiquement. Moi et mes co-équipières, ferons tout pour faire une bonne prestation au Maroc. Nous allons jouer match par match et donnerons tout pour sortir de la phase de poules, déclarela jeune internationale, alors que la gardienne Aichata Drissa Bengaly insiste sur l’objectif de la sélection.

«On est confiante, nous voulons faire honneurau drapeau national. A cœur vaillant, rien d’impossible. On fera tout pour offrir la coupe au peuple malien», martèle la sociétaire des Super Lionnes.

La sélection nationale féminine junior fera son entrée en licele samedi 17 août, contre la Guinée-Equatoriale, avant de se frotter à l’Algérie, lemardi 20 août et de boucler la phase de poules levendredi 23 août face au pays organisateur, le Maroc. Les Jeux africains sont prévus du 23 août au 3 septembre, mais le tournoi de football démarre le 16 août.

Le Mali sera présent dans plusieurs autres disciplines, dont l’athlétisme, le basket-ball, la boxe, le cyclisme, l’escrime, l’haltérophilie, le handball, le judo, le karaté, la lutte, la natation, le volley-ball, le taekwondo.

Lors de ces 12è Jeux africains, les athlètes en découdront dans 22 disciplines, dont 17 sont des étapes qualificatives pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Pour mémoire, c’est la sélection féminine du Ghana qui est détentrice du trophée. Le sélectionneur national Aly Diakité et ses joueuses quittent Bamako ce soir (22h).

Djènèba BAGAYOKO

Source: L’ESSOR

No Comments

P