La cérémonie de clôture de la session de passation de grades de ceinture noire de la Fédération malienne de kung-fu wushu (FE. M .K- wushu) s’est déroulée le .samedi 4 mai dans la salle afro basket du stade du 26 Mars.

La rencontre était présidée parle premier responsable de la FE. M .K- wushu, Idrissa Coulibaly, en présence du président d’honneur de la fédération, Boubacar Coulibaly et du représentant de la communauté chinoise, Laoche Hè.

Au total, 286 athlètes, repartis en 4 catégories (ceintures noires 1er, 2è, 3è et 4è degrés) et seulement 13 combattants ont été recalés. C’est dire que sur les 286 candidats, 272 ont accédé à un grade supérieur.

Dans une brève allocution, le président de l’instance dirigeante du kung-fu wushu malien, Idrissa Coulibaly s’est réjoui du résultat de la passation et a félicité les athlètes pour leur mobilisation et leur assiduité au travail. « J’ai un sentiment de satisfaction et de joie, j’exhorte les athlètes et les encadreurs à continuersur la même voie. Lors de cette formation, on a constaté que le niveau des athlètes a beaucoup évolué, mais le kung-fu wushu est vaste et il y a beaucoup de filières», a déclaré Idrissa Coulibaly.

«En 2016 lors des Jeux africains de Lomé, le Mali a remporté 23 médailles. C’est dire que le kung-fu wushu malien a fait des progrès. Nous demandons le soutien et l’accompagnement des autorités pour promouvoir la discipline à travers le pays», a ajouté Idrissa Coulibaly.

Partager cet article ! :

No Comments

P