Ça y est, la Ligue des champions est de retour ! La compétition débute ce mardi et quatre joueurs maliens sont en lice cette année pour la conquête de la coupe aux grandes oreilles : Mohamed Camara et Sékou Koïta (RB Salzbourg), Amadou Haïdara (RB Leipzig) et Youssouf Koné (Lyon).

Nos compatriotes débutent tous la compétition aujourd’hui. Avec le RB Salzbourg, les milieux de terrain, Mohamed Camara (19 ans) et Sékou Koïta (20 ans) accueillent le Racing Genk (Belgique), au compte de la première journée du groupe E, tandis que Naples reçoit Liverpool dans l’autre match du groupe.

C’est dire que les internationaux maliens vont se frotter au champion en titre, Liverpool et pléiade de stars, dont le Sénégalais Sadio Mané et l’Egyptien Mohamed Salah.

Les deux matches se dérouleront le 2 octobre à Liverpool, au compte de la 2è journée et le 10 décembre, à Salzbourg (6è journée). Nos compatriotes affronteront aussi Naples (le 23 octobre, 3è journée et le 5 novembre, 4è journée). Concernant le match retour contre les Belges du Racing Genk, il aura lieu le 27 novembre, (5è journée).

Dans ce groupe, Salzbourg et ses deux Maliens vont devoir batailler dur pour décrocher une place en huitièmes de finale. Un autre Malien, Youba Diarra, évolue également au RB Salzbourg, mais il n’est pas inscrit sur la liste des joueurs qui vont disputer la Ligue des champions.

Le club autrichien, tout comme ses deux Maliens, participe pour la première fois de son histoire à la Champion‘s league.

Dans une interview accordée au Journal du Mali, le milieu offensif Sékou Koïta a déclaré que Salzbourg peut se qualifier pour le tour suivant. «J’apprécie ce tirage, c’est la Ligue des champions et on ne peut la jouer en se disant que l’on veut tomber sur des petits. Non, nous jouons cette compétition pour affronter les meilleurs, les plus grandes équipes, et on se prépare pour ça», a déclaré le joueur qui a rejoint le RB Salzbourg en novembre 2017.

«Notre souhait à tous, qu’importe le groupe dans lequel nous tombons, c’est de nous qualifier», a ajouté l’ancien joueur de l’USC Kita. Comment y parvenir ? «C’est à cela que chaque équipe doit s’atteler», a répondu Sékou Koïta avant d’ajouter : «Mis à part le Napoli, toutes les équipes du groupe sont championnes. Jouer contre Liverpool est une chance, tout joueur en rêverait. Nous allons tout faire pour nous qualifier, en faisant fi des équipes, car si nous entrons dans ces considérations, nous serons déjà battus mentalement. Le football, ça se joue sur le terrain, le jour du match et c’est à ce moment que nous verrons la réalité», a martelé l’international malien.

«C’est la première fois que notre équipe se qualifie pour la Ligue des champions. Mais en Ligue Europa nous avons déjà joué contre le Napoli (qualification des Italiens).

Mohamed Camara, balle au pied

Nous nous préparons mentalement, en nous disant que tout peut arriver, mais également que nous pouvons réaliser de très grandes choses. En pré-saison nous avons joué contre le Real Madrid et Chelsea. Ces deux matchs nous ont apporté plusieurs enseignements. Notre club survole le championnat autrichien et nous allons essayer de trouver une place sur la scène européenne», a insisté le champion d’Afrique U17 et U20.

Son coéquipier Mohamed Camara a été formé à l’Académie Jean-Marc Guillou avant de jouer au Guidars (D2) et au Réal. Il a été capitaine des sélections nationales U17 et U20 qui ont été sacrées championnes en 2017 et 2019. Mohamed Camara a, ensuite rejoint le RB Salzbourg en janvier 2018 et a été, successivement prêté au FC Liefering (2è division) et au TSV Hartberg (D1 autrichienne).

Cette année, de retour de prêt, l’international malien a intégré l’équipe première du RB Salzbourg. Une intégration liée probablement au départ de Diadié Samassékou au TSG Hoffenheim (Allemagne).

Lyon de Youssouf Koné, RB Leipzig d’Amadou Haïdara composent le groupe G avec le Benfica (Portugal) et Zénith Saint-Pétersbourg (Russie). L’arrière gauche Youssouf Koné et ses partenaires reçoivent les Russes, tandis que le RB Leipzig d’Amadou Haïdara se rends au Portugal pour affronter le Benfica.

Lors de la deuxième journée (2 octobre), ce sera un duel fratricide entre Youssouf Koné (24 ans) et son partenaire en équipe nationale, Amadou Haïdara (21 ans). Lors de la 3è journée, RB Leipzig s’explique avec le Zénith Saint-Pétersbourg alors que Lyon en découdra avec Benfica (23 octobre). Lors de la 4è journée, ce sera Zénith Saint-Pétersbourg-RB Leipzig et Benfica-Lyon-Benfica (5 novembre).

Amadou Haïdara de Leipzig

Ensuite, les Lyonnais iront en Russie pour jouer contre Zénith Saint-Pétersbourg tandis qu’Amadou Haïdara et les siens accueilleront le Benfica (5è journée, 27 novembre). Et lors de la 6è et dernière journée, Lyon se frottera au RB Leipzig alors que Benfica en découdra avec Zénith Saint-Pétersbourg (10 décembre).

Tout comme les Maliens du RB Salzbourg, Amadou Haïdara et Youssouf Koné vont également jouer pour la première fois la Ligue des champions. A 21 ans, Amadou Haïdara suit une progression linéaire, en évitant soigneusement de griller les étapes.

Le milieu de terrain, formé à l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, a joué au Réal, avant de rejoindre le championnat autrichien, en 2016, en signant au Red Bull Salzbourg, qui l’a immédiatement prêté une saison au FC Liefering, son club filial en 2è division. Dans la ville natale de Mozart, le joueur s’est imposé comme une des pièces maîtresses des Red Bull, qui l’ont vendu 18 millions d’euros (environ 11,9 milliards de Fcfa) au RB Leipzig en décembre 2018.

Le joueur s’est assez vite imposé dans le club allemand, qu’il a aidé à se qualifier pour la Ligue des champions. Quant à Youssouf Koné, il a rejoint l’Olympique lyonnais cette année. L’arrière gauche a signé son premier contrat professionnel en janvier 2015 avec Lille. Le joueur faisait partie de la sélection nationale U20 qui a décroché la médaille de bronze en 2015 au Mondial U20. Avec Lille, Youssouf Koné se promenait entre l’équipe première et l’équipe réserve.

Youssouf Koné du Lyon

En 2017, il a été prêté au Stade de Reims. Après une bonne première partie de saison durant laquelle le latéral gauche disputera 18 rencontres et marquera 1 but, il s’est blessé gravement au genou (rupture des ligaments croisés) en janvier 2018, l’éloignant des terrains jusqu’à la fin du championnat.

A la demande de Lille, Youssouf Koné quittera définitivement le Stade de Reims pour poursuivre sa rééducation chez les Lillois.

Suite à des prestations convaincantes réalisées durant ses premiers mois de prêt, les dirigeants de Lille prolongent l’international malien de trois saisons supplémentaires, portant son contrat jusqu’en 2022.

Lors de la saison 2018-19, il est dans un premier temps le remplaçant de Fodé Ballo Touré au poste d’arrière gauche. Cependant, le départ de ce dernier à Monaco en janvier 2019 permet à Youssouf Koné de s’installer à une place de titulaire. Après une saison aboutie qui le verra disputer 23 matches avec le LOSC, il signe à Lyon jusqu’en 2024.

Pour mémoire, seulement deux joueurs maliens ont soulevé le trophée de la Ligue des champions : Djimi Traoré en 2005 avec Liverpool et Seydou Keïta avec le FC Barcelone en 2009 et 2011.

Ladji M. DIABY

No Comments

P