• Tirage au sort du 2ème tour de la compétition préliminaire africaine ce 21 janvier

  • Tout ce qu’il faut savoir sur le tirage et les sélections

  • 40 équipes en lice, cinq billets à distribuer pour Qatar 2022

L’Afrique s’apprête à franchir une nouvelle étape sur la route de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 au Caire. Le tirage au sort du deuxième tour de qualification de la CAF aura en effet lieu ce 21 janvier dans la capitale de l’Egypte.

Pot 1 : Le Maghreb en force

Dans ce premier chapeau, on retrouve logiquement les ténors du continent. Les cinq équipes ayant participé à la dernière Coupe du Monde – la Tunisie, le Nigeria, le Maroc, l’Egypte et le Sénégal – s’y trouvent notamment.

Victorieuse de la dernière Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, l’Algérie est également présente. Les Fennecs ont manqué Russie 2018, et auront forcément à cœur de goûter à nouveau aux joies d’une Coupe du Monde, huit ans après. Cela vaut aussi pour le Ghana et le Cameroun.

La RD Congo et le Mali sont également dans ce pot 1. Les Léopards n’ont plus été mondialistes depuis 1974 (sous le nom de Zaïre). De leur côté, les Aigles sont encore vierges de toute participation.

Pot 2 : La Côte d’Ivoire en épouvantail

D’anciens mondialistes figurent dans le chapeau 2, à commencer par la redoutable Côte d’Ivoire emmenée par son duo d’attaque Nicolas Pépé-Wilfied Zaha. Il y a aussi l’Afrique du Sud, absente de l’épreuve reine depuis « sa » Coupe du Monde 2010 et revancharde.

Le Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang et la Guinée de Naby Keita seront des adversaires tout aussi dangereux et ambitieux, eux qui n’ont jamais participé au moindre Mondial.

Capables d’exploits, le Burkina Faso, l’Ouganda, le Cap-Vert, le Bénin, la Zambie, et le Congo ne seront pas non plus à prendre à la légère.

Pot 3 : Outsiders ambitieux

Le chapeau 3 n’est composé que d’équipes en quête d’un premier et historique sésame pour la reine des compétitions. Mais à l’image de Madagascar et de la Mauritanie, en grands progrès ces derniers mois, ce passeport est de moins en moins hypothétique.

On retrouve également, dans ce troisième pot, des sélections lancées dans le grand bain des éliminatoires depuis déjà quelques mois : la Namibie, la Guinée-Bissau, le Mozambique, et le Zimbabwe. Ce quatuor a su sortir vainqueur d’un tour préliminaire piégeur et gageons qu’il fera tout pour aller encore plus loin.

Enfin, la Libye, le Niger et le Kenya et la République centrafricaine tenteront de bousculer la hiérarchie africaine et ainsi s’inviter dans le troisième tour des qualifications.

Pot 4 : Pour qui la surprise ?

Le dernier chapeau en dit long sur la qualité des équipes qui sont en lice dans cette phase de groupes. D’ex mondialistes – le Togo et l’Angola – y sont par exemple présents.

A leurs côtés, on retrouve des équipes du calibre de la Tanzanie, de retour au premier plan après sa participation à la dernière CAN après 40 ans de disette, du Malawi, ou du Liberia vainqueurs respectivement du Botswana et de la Sierra Leone au tour précédent.

L’Ethiopie, le Rwanda, le SoudanDjibouti, et la Guinée Équatoriale ont également évité les écueils du Tour préliminaire et ils auront leur mot à dire dans ce deuxième tour qui s’annonce passionnant.

No Comments

P