La sélection nationale des moins de 20 ans est en Pologne depuis le jeudi pour la Coupe du monde de sa catégorie qui aura lieu du 23 mai au 15 juin 2019.

A quelques jours de l’entrée en lice du Mali contre le Panama (ce samedi 25 mai), tous les joueurs ne sont pas arrivés en Pologne.

 Sékou Koïta, resté à la disposition de son club, Wolfsberger, pour un match de championnat d’Autriche, n’a toujours pas rejoint ses coéquipiers. Et l’attaquant El Bilal Touré aussi.

Explication : le joueur n’a toujours pas obtenu de visa Schengen. Une grosse épine dans le pied des Aiglons.

Le joueur est parti la semaine dernière à Dakar pour déposer sa demande de visa au consulat polonais, mais selon nos informations la démarche n’a pas abouti.

S’il ne fait pas le voyage, le Mali va disputer la compétition avec 20 joueurs. Le règlement de la compétition stipule qu’un joueur ne pourra être remplacé qu’en cas de maladie ou de blessure grave au plus tard vingt-quatre heures avant le coup d’envoi du premier match de son équipe.

Et c’est le responsable médical général de la FIFA qui rédige un certificat attestant que la blessure ou la maladie est suffisamment grave pour empêcher le joueur de participer à la compétition.

No Comments

P