En dix jours, Nantes sera passé d’une équipe malade qui restait sur trois défaites en championnat à une formation qui vient d’enchaîner trois victoires, sur Lyon (2-1), le Paris-SG (3-2) et donc Amiens, défait ce dimanche à la Beaujoire (3-2), au compte de la 33è journée du championnat de Ligue 1 française.

La première période a été soporifique, sans rythme ni occasion. Mais si Nantes-Amiens a finalement décollé, c’est grâce à une reprise riche en buts.

 Le gardien amiénois est resté sans réaction sur l’ouverture du score de l’attaquant nantais (1-0, 49e), de même que sur le deuxième but du Malien sur un corner de Lima (2-0, 55e).

Peu efficace jusqu’à la mi-mars, Kalifa Coulibaly confirme sa bonne forme depuis un mois en inscrivant un doublé contre Amiens de son compatriote malien, Bakaye Dibassy.

Déjà buteur face à Lille (2-3, le 31 mars) et Lyon, et très en vue contre le Paris-SG mercredi, le Malien s’est illustré en marquant du pied gauche après s’être débarrassé de Gouano, puis de la tête, sur corner, après s’être fait oublier de la défense amiénoise.

Il inscrit ainsi son 5 et 6è en  championnat cette saison et il a été désigné l’homme du match. Le FC Nantes occupe désormais le 13 rang au classemeent et compte 40 points à 3 longueurs du Stade rennais (11è).

Cette rencontre était aussi une occasion de retouvaille entre troix internationaux, Bekaye bibassy (Amiens), Kalifa Coulibaly et Charles Traoré (Nantes).

Partager cet article ! :

No Comments

P