Monday 24 September 2018

Review Category : CHAMPIONNAT NATIONAL DE BASKET

CHAMPIONNAT NATIONAL BASKET-BALL : LE DJOLIBA ET L’USFAS AU BOUT DU SUSPENSE

Rouges et Militaires ont été sacrées face, respectivement au Stade malien Dames et Messieurs après cinq journées de Play-offs âprement disputées

 
Il a fallu attendre la 5è et dernière journée, disputée le dimanche 22 juillet au Palais des sports Salamatou Maïga, pour connaître le nom des équipes championnes du Mali. Il s’agit du Djoliba Dames qui a battu le Stade malien par 3 victoires à 2 et de l’USFAS Messieurs qui s’est imposée sur le même score devant le même Stade malien.
 
Djolibistes et USFASiens renouvellent, ainsi, leur bail puisque ce sont ces deux formations qui ont remporté le prestigieux trophée l’année dernière. Si le sacre de l’USFAS Messieurs ne constitue pas une surprise, force est d’admettre que personne n’attendait les Dames du Djoliba à pareille fête.
 
Et pour cause, les Rouges ont été dominées par les Stadistes en aller-retour, lors de la première phase du championnat et jamais les protégées du technicien français Laurent Cabfeler n’ont prouvé qu’elles étaient capables de rivaliser cette année avec le grand rival, à fortiori l’empêcher de s’adjuger le titre suprême.
 
En tout cas, le Stade malien semblait avoir toutes les cartes en main pour monter sur le podium cette année et l’équipe a confirmé ses bonnes dispositions, en remportant le premier face à face pour mener 1-0 (91-78).
 
Mais lors de la deuxième journée, les Rouges remettront les pendules à l’heure, en égalisant à une victoire partout (76-68).
 
La troisième opposition tournera à l’avantage du Stade malien (61-59) et on pensait que le championnat allait se terminer lors de la quatrième journée. C’était compter sans la vague jeune du Djoliba qui recollera, encore au score, en s’imposant 69-65, lors de la quatrième journée.
 
On connaît la suite : dimanche, les championnes du Mali en titre ont poursuivi leur marche triomphale en dominant leurs adversaires 72-60, soit 12 points d’écart. Qui l’eut cru, surtout après le parcours sans faute réalisé par le Stade malien, lors de la première phase du championnat (14 victoires, en autant de rencontres) ?
 
A dire vrai, personne n’imaginait un tel renversement de situation et pour le Djoliba Dames, ce 5è titre consécutif de championnes du Mali restera comme l’un des plus beaux.
 
Concernant le tableau masculin, la dernière journée des Play-offs a été âprement disputée, comme l’atteste le score : 60-57 pour l’USFAS.
 
Certes, les militaires ont remporté les quatre quarts temps, mais jamais ils n’ont réussi à faire le trou avec le Stade malien et se mettre à l’abri.
 
A 30 secondes de la fin de la partie, les deux équipes étaient à égalité (57-57) et toute la salle du Palais des sports voyait les deux protagonistes en prolongations. Mais l’USFAS s’imposera sur le fil, grâce notamment à l’expérimenté Mamadou Keïta dit ‘’Vieux’’ (25 points).
 
LES RESULTATS DES PLAY-OFFS
1ère journée
Stade malien-Djoliba (D) : 91-78
USFAS-Stade malien (H) : 73-62
2è journée
Djoliba-Stade malien (D) : 76-68
Stade malien-USFAS (H) : 80-54
3è journée
Stade malien-Djoliba (D) : 61-59
USFAS-Stade malien (H) : 59-57
4è journée
Djoliba-Stade malien (D) : 69-65
Stade malien-USFAS (H) : 79-73
5è journée
Stade malien-Djoliba (D) : 60-72
USFAS-Stade malien : 60-57

read more

FASS : DJIBRIL DRAMÉ DÉSIGNÉ ASSESSEUR

L’Assemblée générale de la Fédération africaine du sport scolaire s’est déroulée à Agadir au Maroc.
 
A l’issue des travaux, les membres du Comité exécutif de la Fédération africaine du sport scolaire ont été élus le dimanche 8 juillet.
 
Cadre de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Djibril Dramé a décroché une place d’assesseur au Comité exécutif.
 
L’entraîneur des Onze Créateurs et de l’équipe nationale locale, il siègera ainsi dans l’instance faîtière du sport scolaire et universitaire sur le continent.

 
Ce nouveau bureau exécutif de quinze membres est présidé par le Marocain Youssef Belqasmi pour un mandat de quatre ans renouvelables.
 
Avant leur entrée en fonction, les nouveaux membres élus du Comité exécutif de la Fédération africaine du sport scolaire seront présentés à l’ensemble des ministres en charge des Sports de l’Afrique en novembre prochain à Rabat lors de la conférence internationale sur la nouvelle orientation du sport scolaire en Afrique.
 
read more

BASKET-BALL, CHAMPIONNAT NATIONAL : PLAY-OFFS, CHAUDES RETROUVAILLES EN PERSPECTIVE

Stade malien-Djoliba, en Dames, Stade malien-USFAS, en Messieurs, voilà les affiches des play-offs du championnat national. Les quatre équipes ont validé leur ticket pour le sprint final le dimanche 10 juin, à l’issue de la 14è et dernière journée de la phase initiale.

Les matches étaient initialement prévus le samedi 9 juin, mais ont été reportés de 24 heures, suite au décès, vendredi, de l’arbitre international de basket-ball et cadre de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Sassi Camara. Le référé était âgé seulement de 38 ans.

Le Djoliba Dames, a composté son ticket pour les play-offs, en battant l’AS Police (54-51), au Palais des sports Salamatou Maïga. L’enjeu de cette rencontre était grand, puisque les deux formations pouvaient prétendre, chacune au précieux sésame. Au terme d’une rencontre à suspense, les Djolibistes qui avaient l’avantage de la confrontation directe pour avoir dominé le même adversaire 72-62 à l’aller, ont fait honneur à leur rang de championnes sortantes, en s’imposant à nouveau 54-51.
Les Policières ont tout donné dans cette rencontre pour refaire leur retard de 10 points, mais leur engagement sur le plancher n’a pas suffi, face aux Rouges. Elles ont su imposer leur rythme au jeu et remporter logiquement les trois premiers quarts temps (14-10, 30-23 et 43-38) mais ont échoué à mettre la folie dans leur temps fort pour tuer le match.
Les Rouges ont attendu le dernier quart pour sortir le grand jeu et l’emporter (54-51). C’est donc le Djoliba qui accompagnera le Stade malien, qualifié depuis la 12è journée. L’affiche des play-offs 2018 sera donc un remake de celle de l’année dernière qui avait tourné à l’avantage des Djolibistes.
Réussiront-elles à réaliser le doublé ? Difficile de répondre par l’affirmative, surtout quand on sait que l’adversaire des Rouges, le Stade malien évolue cette année à son meilleur niveau et a réalisé un parcours sans faute, lors de la phase initiale.
Les joueuses de Sory Diakité ont totalisé 14 succès, en autant de matches, terminant en beauté face à la Commune III, surclassée 85-53. Cette année, le Stade malien est irrésistible et bien placé pour mettre fin à quatre saisons de disette.
Deux équipes ont été reléguées et évolueront la saison prochaine en division inférieure. Il s’agit du Réal et du Centre Bintou Dembélé (CBD) de Koulikoro qui seront remplacés par la Commune VI et le Tata de Sikasso. Sur le tableau masculin, les play-offs mettront aux prises le champion en titre l’USFAS et le Stade malien.
L’équipe militaire s’est inclinée 77-54, dimanche contre le Réal, mais les USFASiens étaient déjà qualifiés pour les play-offs et n’avaient rien à gagner dans cette rencontre. Quant au Stade malien, il a dominé le Centre de référence de Bamako (79-54), terminant ainsi premiers du classement avec 25 points contre 24 pour l’USFAS. Dans le bas du tableau, la J. A. et l’USM de Koutiala ont été reléguées et seront remplacées par le Djoliba et Attar club de Kidal.
Ladji M. DIABY
LES RÉSULTATS 
Dames 
Stade-Commune III : 85-53
Attar-CBD : 68-48
AS Police-Djoliba : 51-54
Réal-USFAS : 48-58
Messieurs 
CRB-Stade malien : 54-79
Réal-USFAS : 77-54
AS Police-J.A. : 59-65
Sigui-USM : 81-59
 
Source: Essor

read more

CHAMPIONNAT NATIONAL DE BASKET-BALL : LES AFFICHES DES PLAYOFFS CONNUS

Stade malien-Djoliba, en Dames, Stade malien-USFAS, en messieurs, sont les affiches des playoffs du championnat national de basket-ball. La première phase de la compétition a livré son verdict ce dimanche 10 janvier 2018. Les matches de la 14è et dernière journée devaient se disputer, samedi 9 juin, mais ils ont été reportés de 24heures suite au décès, survenu vendredi soir, de l’arbitre international de basket-ball et cadre de la direction nationale des sports et de l’éducation physique, Sassi Camara.
 
Sur le tableau féminin, le Djoliba a concocté son ticket en battant l’AS Police (54-51), ce dimanche, au Palais des sports Salamatou Maïga, à l’ACI 2000. Le Djoliba accompagne ainsi le Stade malien, qualifié depuis la 12è journée. L’année dernière, les deux équipes ont également disputé les playoffs remporté par les Djolibistes qui chercheront cette année leur 5è titre consécutif.
 
Sur le tableau masculin, le Stade malien affrontera l’USFAS. Malgré sa défaite, ce dimanche contre le Réal (77-54), la formation militaire se qualifie pour les playoffs et tentera de se succéder au palmarès du championnat national.
 
La tâche ne sera pas facile face à un bon Stade malien qui a terminé la phase initiale à la première place de la compétition masculine.
 

read more

BASKET-BALL, CHAMPIONNAT NATIONAL : LE STADE MALIEN TRACE SA ROUTE

Invaincues depuis le début de la compétition, les Stadistes ont confirmé tout le bien qu’on pense d’elles, en dominant le Djoliba 68-63 samedi dans le choc au sommet de la 13è et avant dernière journée de la phase initiale du championnat. 
La 13è et avant dernière journée du championnat national de basket-ball s’est disputée le week-end dernier. Plusieurs rencontres étaient au programme mais la plus attendue était sans conteste l’opposition entre les deux favoris de la compétition, le Stade malien et le Djoliba. L’enjeu de cette rencontre était de taille.
D’un côté, le Djoliba avait besoin d’une victoire pour valider son ticket pour les play-offs et de l’autre le Stade malien avait à cœur de gagner pour préserver son invincibilité. Tous les ingrédients étaient donc réunis pour une belle empoignade entre les deux cadors et le choc l’a été. Certes, la tension a régné pendant toute la partie, mais il y a eu du spectacle et le public du Palais des sports Salamatou Maïga ne s’est guère ennuyé.
Stadistes et Rouges ont donc fait honneur à leur statut et au bout du compte, la logique a été respectée avec la victoire des premières qui l’ont emporté 68-63, soit 5 points d’écart. Au match aller déjà le Stade malien avait gagné 62-56, face à son grand rival.
Ce succès permet ainsi aux Stadistes de préserver leur invincibilité (13 matches sans défaite) et de conforter leur place de leader du championnat. Pour le Djoliba, en revanche, la situation se complique et les championnes du Mali doivent impérativement gagner lors de la dernière journée, contre l’AS Police pour se qualifier pour les play-offs. Ce ne sera pas une mince affaire, quand on sait que l’AS Police est également en course pour la qualification et rêve d’accompagner le Stade malien déjà qualifié.
Un seul point sépare les deux équipes (22 pour les Rouges, 21 pour les Policières qui comptent un match de moins) et tout peut arriver, lors de l’ultime journée. L’entraîneur du Djoliba, Laurent Cabfeler joue donc gros dans le choc avec l’AS Police et une éventuelle élimination avant les play-offs risque de faire couler beaucoup d’encre du côté de Hérémakono. Mais pour le moment, rien n’est perdu pour le technicien français qui dispose encore d’une dernière cartouche pouvant lui permettre de sauver les meubles.
«Je pense qu’il y a certains ballons qu’on a mal négocié notamment sur défense de contre-attaque. Quand on est en position de surnombre, il faut qu’on soit beaucoup plus agressif dans l’attaque du panier, on a négligé cet aspect de jeu», a fait remarquer Laurent Cabfeler, après l’échec face au Stade malien.
«Sur le rebond, on n’a pas pu tenir, notamment dans le dernier quart temps. Offensivement et défensivement on a été négligeant ce soir», a pointé le technicien du Djoliba, tout en affichant son optimisme pour la suite des événements. «Rien n’est perdu, il nous reste la dernière journée à jouer contre l’AS Police. Donc tout va se jouer lors de cette dernière journée, c’est un match à ne pas perdre si on veut jouer les play-offs. Je suis optimiste pour cette rencontre, un match de basket ne se joue pas avant la dernière minute. On sait qu’il va falloir être sérieux et rigoureux et éviter les erreurs qu’on commises aujourd’hui», conclura Laurent Cabfeler.
Contrairement à son homologue du Djoliba, l’entraîneur du Stade malien, Sory Diakité est tranquille. Le technicien et ses joueuses ont déjà le ticket des play-offs en poche et semblent bien armés pour s’adjuger le titre suprême. En tout cas les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 13 journées, aucune équipe n’a réussi à stopper les Stadistes qui affichent désormais un bilan de 13 succès, en autant de sorties.
«Je suis très content de cette victoire contre le Djoliba. Tout le monde sait que les matches entre le Stade malien et le Djoliba ne sont pas faciles. Le Djoliba est une grande équipe, pour le battre, il faut être à son meilleur niveau. Aujourd’hui encore les filles ont répondu présentes, je pense que la victoire est méritée», a souligné Sory Diakité, avant de se projeter vers les play-offs : «pour les play-offs, sincèrement je n’ai pas de préférence entre le Djoliba et l’AS Police. Toutes ces deux équipes méritent d’être prises au sérieux. Quel que soit l’adversaire, nous jouerons pour le titre de champion. Je pense que l’équipe est prête à affronter n’importe quel adversaire».
 
Boubacar THIERO
Source: Essor

read more

BASKET-BALL, CHAMPIONNAT NATIONAL : LE DJOLIBA A DU PAIN SUR LA PLANCHE

Deuxièmes au classement, les Rouges affrontent le leader, le Stade malien, ce samedi, avant d’en découvre avec leur poursuivante immédiate, l’AS Police lors de l’ultime journée.
Stade malien-Djoliba, c’est le choc au sommet de la 13è journée du championnat national. Les deux équipes s’affrontent, ce samedi, au Palais des sports et l’enjeu est énorme pour les Rouges. D’abord, c’est une rencontre de prestige, ensuite il y a le ticket des play-offs en jeu.

Les oppositions entre les deux formations, toutes disciplines confondues, se disputent souvent sous la pression des supporters et le spectacle devrait encore être au rendez-vous, demain au Palais des sports Salamatou Maïga. Leader au classement et déjà qualifié pour les play-offs, le Stade malien (24 points) tentera de préserver son invincibilité et de confirmer son succès de la manche aller, face au même adversaire.

Les Stadistes n’ont pas encore perdu après 12 journées de débats. Le capitaine Hawa Diallo et ses partenaires restent sur 12 victoires en autant de matches et ont marqué 887 points pour 616 encaissés. Par contre, le Djoliba a perdu 2 matches, contre le Stade malien (62-56) et Attar club (60-59).
Les Djolibistes ont marqué 853 points et encaissé 668 points. Ce samedi, la pivot Christine Dakouo et ses partenaires jouent en grande partie leur qualification pour les play-offs. En effet, les Djolibistes (22 points) occupent la 2è place du classement, devant l’AS Police qui compte 21 unités. Les quadruples championnes du Mali en titre sont, ainsi en lutte pour le second ticket des play-offs avec les Policières. Les Rouges ont donc intérêt à gagner si elles veulent prétendre aux play-offs et défendre leur titre.

Mais face au Stade malien, la tâche ne s’annonce pas facile pour les Rouges qui devront jouer à leur meilleur niveau pour espérer empocher les points de la victoire. La forme, la détermination et l’engagement sur le terrain seront des éléments importants dans ce choc de titans.

A l’instar du Djoliba, l’AS Police aura également fort à faire contre Attar club, le dimanche 3 mai au Palais des sports. Les deux formations se suivent au classement.
Les Policières occupent la 3è marche du podium, avec 21 points, tandis que les Kidaloises (19 points) sont 4è du championnat. La rencontre aller avait tourné à l’avantage de l’AS Police, vainqueur 58-41.
Tout laisse donc penser que cette 13è journée sera celle de la vérité pour l’AS Police et le Djoliba qui s’affronteront lors de la 14è et dernière journée.

Sur le tableau masculin, le leader du classement, l’USFAS (22 points) affrontera le Centre de référence de basket-ball (CRB), alors que l’AS Police (3è, 21 points) ira défier le Sigui à Kayes.

Dimanche, le Stade malien (2è, 21 points) en découdra avec la J. A. Pour le moment, aucune formation n’est qualifiée pour les play-offs et tout se jouera lors de ces deux dernières journées. C’est dire que le suspense reste entier.
Ladji M. DIABY
Source : L’Essor
LE PROGRAMME
Hommes
Samedi 2 mai au Palais des sports
14h : CRB-USFAS 
A Kayes
16h : Sigui-AS Police
A Koutiala
16h : USM-Réal
Dimanche 3 mai au Palais des sports
14h : Stade malien-J.A.
Dames
Samedi 2 mai au Palais des sports
12h : Commune-USFAS
16h : Stade malien-Djoliba
A Koulikoro
16h : CBD-Réal
Dimanche 3 mai au Palais des sports
16h : Attar-AS Police

read more

BASKET-BALL, CHAMPIONNAT NATIONAL : LE STADE MALIEN EN PLAYOFF

L’équipe féminine du Stade malien s’est qualifiée pour le play-off du championnat national de basket-ball. A deux journées de la fin de la phase initiale, les joueuses de Sory Diakité sont assurées de terminer sur l’une des deux premières places au classement.
En effet, la capitaine Hawa Diallo et ses partenaires comptent désormais 24 points contre 22 pour le Djoliba et 21 pour l’AS Police. Au compte de la 12è journée, les Blanches ont prolongé leur série d’invincibilité, samedi dernier, en dominant le Centre Bintou Dembélé (CBD), battu 91-61. Cette année, le Stade malien domine les débats.
Après 12 journées, les Stadistes ont gagné tous leurs matches. Les vice-championnes du Mali sont les favorites logiques au titre cette saison. La meneuse Hawa Diallo et ses coéquipières ont marqué 887 points et encaissé 616 points en 12 matches joués.
Le Stade malien possède un effectif étoffé et composé de joueuses championnes d’Afrique dans les catégories inférieures. On peut citer entre autres, la meneuse Kamba Yoro Diakité (junior 2016) la pivot Aissétou Diakité (cadet 2013 et junior 2016) et l’ailière Djénéba Sangaré (cadet 2015, junior 2016).
« Le Stade malien est la meilleure équipe cette année. Les joueuses sont forts physiquement et pratiquent un jeu rapide », commente Séga Kanouté. L’entraîneur de l’équipe féminine du Réal estime que les joueuses du Stade malien sont les grandes favorites pour succéder au Djoliba, quadruple champion du Mali.
Le dernier titre du Stade malien remonte à 2013. On se rappelle que lors de la saison écoulée, le Djoliba a remporté le titre devant le Stade malien en playoff. Cette année, les Blanches auront l’occasion de se racheter puisque tout porte à croire qu’elles vont affronter le Djoliba en play-off.
Les Djolibistes ne sont pas qualifiées. A deux journées de la fin de la compétition, elles comptent 22 unités et sont dans un duel à distance avec l’AS Police qui totalise 21 points. Du suspense jusqu’au bout.
Sur le tableau masculin, le suspense est aussi entier. Après douze journées de compétition, aucune formation n’est assurée d’être en playoff. Tout reste donc possible entre l’USFAS, l’AS Police et le Stade malien. Les militaires occupent la tête du classement avec 22 points. Mais ils ne comptent qu’une petite unité d’avance sur le Stade malien et l’AS Police qui totalisent, chacun, 21 points.
Ladji M. DIABY
Source : L’Essor

read more

BASKET-BALL, CHAMPIONNAT NATIONAL : LE SIGUI DE KAYES SIGNE SA PREMIÈRE VICTOIRE À BAMAKO

Les Kayésiens n’avaient pas encore gagné dans la capitale. C’est désormais chose faite. Les joueurs de Thioune Mangoné se sont imposés, samedi, devant la J.A. (90-54) au compte de la 12è journée du championnat national de basket-ball.

La 12è journée du championnat national de basket-ball s’est disputée samedi 26 mai. Huit rencontres étaient au programme dont sept au Palais des sports Salamatou Maïga et une à Koutiala. L’une des affiches les plus attendues étaient celle qui a mis aux prises le Sigui de Kayes et la J.A. Cette rencontre était placée sous le signe de la confirmation pour le Sigui et du rachat pour la J.A. On se rappelle que, lors de la manche aller, les protégés de Thioune Mangoné avaient battu la J.A (65-54).
Comme il fallait s’y attendre, l’équipe de la première Région a confirmé sa victoire du match aller en s’imposant de nouveau devant la J.A par un score sans appel de 90-54. Du coup le Sigui signe sa première victoire, à l’extérieur, face à une équipe du District de Bamako. Pour revenir au film du match, il n’y avait pas photo entre les deux équipes.
Les Kayésiens ont dominé, de la tête et des épaules, cette rencontre et les résultats des quatre quart temps en attestent (10-25, 17-47, 32-77 et 54-90). Auteur de 50 points sur les 90 du Sigui de Kayes, Seydou Abass Daff a été le grand artisan de la victoire de son équipe. « Seul le travail paie, j’ai travaillé dur pendant si longtemps pour en arriver là. Et Inch’Allah, je vais continuer sur cette lancée pour que mon équipe puisse se qualifier au play-off, à défaut, obtenir une très bonne position au classement général », dira Seydou Abass Daff, celui qui a marqué 50 points depuis le début du championnat.
Très content de cette première victoire à Bamako, le technicien de la formation kayésienne, Thioune Mangoné, a félicité ses joueurs à la fin de la rencontre. « Je remercie beaucoup les enfants pour leur belle prestation. Comme tout le monde est au courant, j’ai pris l’équipe un peu en retard. L’équipe n’était pas du tout dans une bonne position. Ensemble avec les joueurs, nous avons changé le système d’entraînement en doublant les efforts et je pense que nous commençons à recueillir les fruits. Depuis le début du championnat, le Sigui n’avait remporté le moindre match à Bamako et Dieu merci, on l’a fait aujourd’hui », commentera Thioune.
Fair-play, l’entraîneur de la J.A a félicité l’équipe kayésienne avant d’encourager ses joueurs pour les deux dernières journées. « Je félicite beaucoup le Sigui de Kayes pour sa victoire. Il la mérite », déclarera Younoussa Maïga avant d’ajouter : « Mes joueurs aussi n’ont pas démérité. Nous avons passé toute la semaine à préparer cette rencontre, puisque nous risquons de descendre en 2è division, donc nous voulions coûte que coûte gagner cette rencontre pour avoir une bonne place au classement. Mais malheureusement, ça n’a pas marché. Nous allons continuer à travailler pour gagner les deux dernières journées du championnat», confiera l’entraîneur de la J.A.
Outre J.A-Sigui, sept autres rencontres se sont disputées. Chez les Hommes, le duel des porteurs d’uniforme (USFAS-AS Police) a tourné à l’avantage des Policiers qui se sont imposés sur le score de 69-58. Toujours chez les Hommes, le Réal a eu raison du CRB, battu 91-47. En déplacement à Koutiala, le Stade malien a fait une très bonne opération en surclassant l’USM (50-21).
Chez les Dames, battu 60-59 par Attar club lors de la phase aller, le Djoliba a pris sa revanche en corrigeant l’équipe de la 8è région (69-59) soit 10 points de différence. L’équipe féminine de l’AS Police est également venue à bout de l’USFAS (69-58). L’AS Commune III et le Stade malien ont confirmé leurs victoires de la phase aller en s’imposant respectivement devant le Réal (80-56) et le CBD (91-61).
Boubacar THIERO
Source : L’Essor
LES RÉSULTATS
Hommes
J.A-Sigui : 54-90
Réal-CRB : 91-47
USFAS-AS Police : 58-69
USM-Stade malien : 21-50
Dames
Stade malien-CBD : 91-61
Réal-Commune III : 56-80
Djoliba-Attar : 69-59
USFAS-AS Police : 64-84

read more

BASKETBALL : HAROUNA BOUBACAR MAÏGA, LE NOUVEAU BOSS

Lors du 28è Conseil national de la Fédération malienne de basket-ball, un nouveau président a été élu.
Harouna Boubacar Maïga est le nouveau président de la Fédération malienne de basket-ball. Il dirige un bureau de 19 membres pour un mandat de 4 ans.
La liste de Harouna Boubacar Maïga a obtenu les votes de huit (8) ligues contre 1 pour son challenger Moussa Touré. Il prend ainsi les reines du basketball malien et remplace Me Jean Claude Sidibé, actuel ministre des Sports .

read more

CONSEIL NATIONAL DE LA FÉDÉRATION MALIENNE DE BASKET-BALL : DEUX FAVORIS, UN OUTSIDER

Les travaux du 28è Conseil national de la Fédération malienne de basket-ball se sont ouverts ce samedi, à l’hôtel Laïco Al Farouk. L’enjeu, c’est bien la mise en place d’un nouveau bureau fédéral qui aura lieu demain, pour un mandat de 4 ans.
On sait que Me Jean Claude Sidibé n’est pas candidat à sa propre succession pour cause, son poste de ministre des Sports est incompatible avec le poste du président de la Fédération malienne de basket-ball.
Trois candidats briguent le poste de président de la Fédération malienne de basket-ball. Le vice-président du bureau sortant, Bachékou Doucouré, l’ancien arbitre international de basket-ball, Moussa Ismaïla Touré, l’ancien président de la Ligue de basket-ball du district de Bamako, Sérigne Thiam.
L’élection va certainement à un duel entre Bachékou Doucouré et Moussa Ismaïla Touré. L’autre candidat, Sérigne Thiam qui est seul à se déclarer officiellement depuis des mois, va probablement s’aligner à à l’ancien arbitre international.
Bachékou Doucouré dispose du soutien du ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, président sortant et du bureau. Vice-président du bureau sortant bénéficient, selon nos sources, du soutien de 6 ligues sur 9. Mais rien n’est gagné d’avance Moussa Ismaïla Touré a tous les moyens de renverser la tendance avant l’heure de l’élection, demain, dimanche 29 avril.
Ce matin, juste après la cérémonie d’ouverture, les trois candidats se sont rencontrés mais aucune information n’a filtré.
Dans les coulisses, certains évoquent un bureau consensuel qui sera dirigé par le trésorier du bureau sortant, Harouma B. Maïga. C’est une information à prendre des pincettes. Dans cette élection, tout est possible puissent que les candidats ne sont pas obligés de se déclarer officiellement.

read more