Monday 24 September 2018

Review Category : COUPE DES LIGUES

COUPE BDM-SA : LE RÉAL REMPORTE LE PREMIER TROPHÉE DE LA SAISON

Le Réal remporte le premier trophée de la saison 2017-2018. Les Scorpions ont, en effet, battu le Stade malien en finale de la coupe BDM-SA. Les deux formations se sont neutralisées à l’issue du temps réglementaire.
 
Aucun joueur n’a pu faire tremblé les filets. C’est à l’épreuve des tirs au but que les Réalistes se sont imposés en réussissant 5 tirs contre 3 pour les Stadistes.
 
Le bouquet final de la compétition s’est disputé, dimanche 17 juin, au stade Mamadou Konaté, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, le directeur général de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara et le président de la ligue de Bamako, Kassoum Coulibaly « Yambox ».
 
Malgré la Coupe du monde, les supporters se sont également mobilisés pour assister à la rencontre et donner de la voix aux protagonistes.
 
Sur la pelouse synthétique du Stade Modibo Keïta, Stadistes et Réalistes se sont neutralisés au milieu de terrain. Les deux gardiens de but, Mahamadou S. L. Diakité du Stade malien et Adama Bamba du Réal, n’ont presque jamais été inquiétés.
 
Toutefois, deux petites occasions ont été créées de chaque côté. A la 71è minute, l’ailier droit du Réal Chaka Sidibé tire à côté. Onze minutes plus tard, l’attaquant stadiste, Demba Diallo voit sa frappe puissante claquer en corner par le gardien du Réal (82è min).
 
C’est sur le score nul et vierge que l’arbitre Mahamadou Keïta siffle la fin des 90 minutes. Il fallait donc recourir à la séance des tirs au but pour départager les deux équipes.
 
Là encore, les Scorpions et les Blancs ont fait d’abord la course-poursuite. Alors que les deux équipes étaient à égalité après trois tirs réussis de chaque côté, le milieu de terrain, Folarine Tinitapé redonne l’avantage aux Noirs-blancs.
 
L’attaquant Moussa Koné « Koffi » a eu l’occasion de rétablir la parité mais son tir est repoussé par le gardien du Réal, Adama Bamba. Après quatre tirs de chaque côté, le Réal mène 4-3. Le dernier tireur des Scorpions, Bertrand Sissoko offre la victoire aux siens (5-3).
 

Heureux de la victoire finale, l’entraîneur du Réal, Moussa Keïta, « Dougoutigui » a estimé que la rencontre était équilibre. «C’était un match équilibré. Le Stade malien aussi pouvait gagner » a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Il n’y a pas de championnat et le mois de ramadan vient juste de finir. Ce n’était pas facile pour les joueurs », a commenté « Dougoutigui ».
 

De son côté, l’entraîneur stadiste, Yatma Diop félicite les deux équipes. « Les joueurs ont bien joué. Nous avons vu une belle finale. Il n’y a malheureusement pas eu des buts. Le Réal a eu la chance et s’est imposé aux tirs au but. Je n’ai aucun regret. Mon équipe bien joué. Je félicite le Réal », a indiqué l’ancien entraîneur de l’AS Bronconi de Niono.
 
Pour le directeur général de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara a fête a été belle. « Nous avons assisté un beau match, une belle finale. Le partenariat entre la BDM-SA et la ligue du District date de 17 ans. Nous allons essayer de renforcer le lien. La BDM-SA est une banque qui soutien le sport malien », a affirmé le banquier avant poursuivre : « Nous remercions les supporters pour leur mobilisation et leur sens du fair-play. La fête a été belle », a-t-il conclu.
 
Quand au ministre des Sports, Me jean Claude Sidibé, il a insisté sur l’apaisement dans le milieu de football malien. « Au ministère des Sports, nous allons jouer notre rôle pour que le monde du football malien puisse se retrouver, se réconcilier et aller à l’élection à la fin mandat du mandat du CONOR, dans un environnement de paix et d’entente entre tous les acteurs du football », a déclaré le ministre des sports, après avoir remis le trophée au capitaine du Réal, Mohamed Camara.
 
De son côté, la ligue de Bamako a remis un tableau d’honneur au directeur général de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara et un maillot au ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé.

read more