Monday 24 September 2018

Review Category : COUPE DU MONDE – RUSSIE 2018

MONDIAL 2018 : LE TERRIBLE CONSTAT D’AHMAD

Pour la première fois depuis 1982, l’Afrique n’a pas disposé du moindre représentant en 8e de finale de la Coupe du monde en cette année 2018.
 
C’est en partant de ce constat douloureux que la Confédération africaine de football a décidé d’organiser un symposium à Rabat ce week-end en présence des sélectionneurs concernés et d’experts.
 
En ouverture des travaux samedi, le président de la CAF, Ahmad, a dressé un bilan sans concession sur la participation africaine au Mondial russe.
 
« Nos cinq représentants ont inscrit en quinze matchs quinze buts seulement et un but contre son camp et ont encaissé la bagatelle de vingt-six buts. Sur les quinze matchs, les cinq (équipes) africaines ont gagné trois matchs, fait deux nuls et perdu dix fois. (…) Aucune n’est parvenue à passer le deuxième tour« , a listé le dirigeant. « Pourquoi une telle déroute ? » En espérant que ce colloque permette d’apporter les bonnes réponses à ces questions.

read more

RUSSIE 2018 : IVAN RATIKIC, L'AUTRE ELEMENT MOTEUR DE LA CROATIE

La Croatie aussi a un N’Golo Kanté,Ratikic.

Le milieu de terrain croate du Barça Ivan Rakitic va disputer, face à la France en finale de la Coupe du monde 2018, le 71e match de sa saison. Le métronome de la Croatie au milieu de terrain assure néanmoins qu’il aura « l’énergie supplémentaire » pour permettre à la Croatie d’entrer dans l’histoire du football. « On va tout donner pour gagner cette finale », a déclaré Ivan Rakitic, qui sort d’une saison pleine avec le Barça et un doublé Liga – Coupe du Roi.

Inépuisable Ivan Rakitic. Soixante-dix matches, mais la saison du milieu de terrain croate du Barça n’est toujours pas terminée : il lui reste encore 90 ou 120 minutes à disputer dimanche en finale de la Coupe du monde 2018 avec la Croatie contre la France, mais il promet qu’il aura « l’énergie supplémentaire » pour tenter d’accrocher une première étoile sur sa tunique à damier.

read more

COUPE DU MONDE 2018 : L'ANGLETERRE FILE EN DEMI-FINALE

Avec sérieux, ce samedi à Samara, les Three Lions ont battu la Suède en quarts du Mondial russe (2-0). Ils retrouveront la Russie ou la Croatie en demi-finale.

 

 

Le match : 2-0

Attendue, l’Angleterre a assumé son statut face à la Suède en quarts de finale du Mondial russe ce samedi à la Cosmos Arena de Samara.

 

Avec la même composition que contre la Colombie en huitièmes, les Anglais ont globalement contrôlé la rencontre et maîtrisé un adversaire trop timide.

 

Signe de leur impuissance, les Suédois n’ont touché qu’un ballon dans la surface adverse en première période.

 

À force de trop reculer et d’abandonner la possession, les hommes d’Andersson ont craqué.

 

Les Three Lions ont d’abord débloqué la situation sur leur premier corner, par Maguire de la tête (30e).

 

Puis ils ont fait la différence grâce à Alli (59e), lui aussi de la tête sur un centre de Lingard.

 

Disposés dans leur habituel système modulable (en 3-5-2 ou en 5-3-2, selon les séquences), les joueurs de Southgate ont ensuite géré leur avance.

 

Dans leur couloir, les pistons Trippier et Young, positionnés quasi aussi haut que Kane, ont notamment fait bien du mal aux Scandinaves.

 

La montée en puissance des Anglais se confirme au fil de la compétition.

 

Qualifiés en demies pour la troisième fois de leur histoire seulement après 1966 (victoire) et 1990 (quatrièmes), ils devront maintenant patienter jusque dans la soirée pour connaître l’identité de leur adversaire au tour suivant. La Russie et la Croatie ont rendez-vous à 18h à Sotchi.

 

Le joueur : Pickford à la fête

Déjà décisif en huitièmes contre la Colombie lors de la séance des tirs au but, Jordan Pickford a de nouveau impressionné.

 

Le portier d’Everton a réussi à préserver sa cage inviolée. Il a, entre autres, écoeuré Marcus Berg. Que ce soit de la tête (47e), en puissance (62e) ou en pivot (71e), le buteur suédois est tombé sur un Pickford en pleine forme.

 

Après Lloris et Courtois vendredi, les gardiens sont décidément au top lors de ces quarts.

 

Le fait : l’art d’avancer à l’arrêt

Avec la réalisation de la tête de Maguire sur corner ce samedi, l’Angleterre a marqué son huitième but (sur onze) du Mondial russe à la suite d’une phase arrêtée (corners, penalties, coups francs).

 

Les Three Lions sont devenus des spécialistes dans le domaine. Aucune sélection n’en avait converti autant depuis le Portugal en 1966, année de l’unique couronnement mondial des Anglais. 

 

read more

COUPE DU MONDE 2018 : FRANCE-BELGIQUE, UN SACRÉ CHOC ENTRE VOISINS

Tremblement de terre, la Belgique fait tomber le Brésil, et jouera la France.

 

But pour le Brésil : Renato Augusto (72e)

Buts pour la Belgique : Fernandinho (13ecsc), De Bruyne (31e).

 

Qualifiée sans trembler face à l’Uruguay, la France n’avait que quelques heures à attendre pour connaître le nom de son adversaire en demi-finales.

 

Le Brésil et la Belgique s’affrontaient à Kazan pour ce qui était présenté assez unanimement comme le plus beau choc des quarts de finale de la Coupe du monde 2018.

 

Et la promesse était rapidement tenue avec du jeu rapide, du rythme et des occasions.

 

Le Belgique ouvrait rapidement le score sur un but contre son camp de Fernandinho, dont la reprise dévissée de l’épaule sur corner trompait son propre gardien.

De l’autre côté, Thiago Silva n’avait pas cette même réussite, trouvant le poteau sur un corner de Neymar.

 

Le Brésil ne parvenait pas à tromper un Courtois impeccable, et les Diables Rouges sortaient de leur boite.

 

Sur un contre emmené par un Lukaku en mode taureau, De Bruyne finissait le travail d’une frappe croisée en force.

 

Le 2-0 à la pause était déjà une énorme surprise, mais les Diables Rouges allaient montrer d’autres valeurs pour tenir cet écart.

 

vendredi 6 juillet 2018 | Commentaires fermés sur COUPE DU MONDE 2018 : FRANCE-BELGIQUE, UN SACRÉ CHOC ENTRE VOISINS
read more

COUPE DU MONDE 2018 : REVIVEZ LA BELLE VICTOIRE BELGE SUR LE BRÉSIL

La Belgique s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde après sa victoire contre le Brésil (1-2).

 
En demi-finale, la Belgique affrontera la France.

Les temps forts

2è : Première occasion pour les Diables ! Kevin De Bruyne résiste à Fernandinho et frappe à 20 mètres du but. Son tir passe près du poteau droit d’Alisson.
 
8è : Grosse occasion pour le Brésil ! Thiago Silva touche le poteau droit de Thibaut Courtois.
 
Sur un corner bien tiré par Neymar, Miranda dévie légèrement le ballon de la tête et Thiago Silva n’arrive pas à reprendre correctement derrière.
 
Sa reprise surprend Courtois et échoue sur son poteau.
 

13è : But de Fernandinho contre son camp.
 
Sur un corner tiré depuis la droite, Vincent Kompany effleure le ballon de la tête au premier poteau et Fernandinho dévie du bras le ballon dans ses propres filets.
 
Le milieu de Manchester City a été gêné par son coéquipier au club, Gabriel Jesus (0-1).
 
19è : Philippe Coutinho s’infiltre au milieu de la défense belge mais sa frappe de 20 mètres est stoppée par Thibaut Courtois au centre du but.
 

31è : But de De Bruyne ! Romelu Lukaku lance une attaque rapide en éliminant Fernandinho sur son chemin puis sert Kevin de Bruyne au bord de la surface.
 
Le milieu de Manchester City fixe Marcelo et trompe Alisson d’une frappe puissante (0-2).
 
37è : Thibaut courtois est impérial ! Le gardien repousse dans un premier temps un centre de Marcelo, détourné par Thomas Meunier puis une frappe de Philippe Coutinho !
 
Il passe un message clair à ses coéquipiers qui peuvent compter sur lui pour défendre leur avance !
 
40è : Kevin De Bruyne exécute un coup franc de 20 mètres excentré sur la gauche. Alisson repousse sous sa barre en corner.
 
Sur ce dernier, Vincent Kompany tente de surprendre Alisson de la tête mais le portier de la Roma capte le ballon des deux mains.
 
55è : Quelle parade de Thibaut Courtois ! Le gardien ferme l’angle de tir devant Paulinho et préserve courageusement sa cage.
 
Le milieu du Barça était trouvé seul au second poteau après un excellent travail de Neymar mais il bute sur le portier des Diables Rouges.
 
61è : La Belgique subit trop le jeu mais n’est pas loin du troisième but en procédant à des contres rapides !
 
Nacer Chadli résiste à Fernandinho à gauche, il sert Kevin De Bruyne qui emmène son ballon rapidement plein axe.
 
Ayant le choix entre servir Edin Hazard sur sa gauche ou Romelu Lukaku sur sa droite, le Citizens choisit le Blues qui déclenche une frappe puissante du gauche qui tutoie le poteau droit d’Alisson.
 

 
62è : La réponse du Brésil ! Douglas Costa bute une nouvelle fois sur un exceptionnel Thibaut Courtois.
 
Le portier de la Belgique repousse sur sa droite la frappe du champion d’Italie. 10/10 pour le moment pour Courtois !
 
75è : Evidemment, Thibaut Courtois est dans un grand soir.
 
Très rapide, Douglas Costa s’infiltre dans la surface depuis le côté droit, il frappe et oblige Courtois à repousser d’une main ferme.
 
Le ballon revient sur Neymar qui tente à son tour sa chance, c’est repoussé par Jan Vertonghen !
 
79è : But de Renato Augusto pour le Brésil !
 
Sur un bijou de Philippe Coutinho, une superbe ouverture de la gauche, Renato Augusto reprend parfaitement de la tête au point de penalty.
 
Cette fois-ci, Thibaut Courtois ne peut rien faire à part constater les dégâts (1-2) !

read more

COUPE DU MONDE 2018 : LA FRANCE QUALIFIÉE POUR LES DEMI-FINALES

L’équipe de France s’est qualifiée pour le dernier carré de la Coupe du monde pour la 6e fois de son histoire ce vendredi, après un quart maîtrisé contre l’Uruguay, à Nijni Novgorod. Les Bleus défieront la Belgique ou le Brésil pour une place en finale.

 

Le match : 2-0

Il n’y a pas eu ce frisson comme à Kazan, ces décharges d’adrénaline à chaque retournement de situation contre l’Argentine (4-3) et cette ambiance de corrida à vous prendre les tripes.
 
 
Celle-ci, il a fallu aller la chercher au courage autant qu’au talent. L’équipe de France a remporté une victoire pleine de maîtrise aussi, ce vendredi contre l’Uruguay (2-0) en quarts de finale de la Coupe du monde.
 
 
Elle poursuit son aventure en Russie. Mardi, pour la sixième demi-finale de son histoire, elle retrouvera un vieil ami, le Brésil, pour un nouveau choc sud-américain, ou la Belgique. En attendant, tous les rêves sont permis.
 
 

Le film du match

Le début de match a validé d’entrée ce à quoi tout le monde s’attendait : ce serait long, difficile et pas franchement beau à voir.
 
 
Les Bleus devraient souffrir et serrer les dents, à l’image de Benjamin Pavard qui, rapidement (24e), s’est retrouvé sur la route de Luis Suarez et s’en souviendra.
 
 
Face à ce jeu dur typique de la Celeste, les hommes de Didier Deschamps ont répondu par le jeu.
 
Sans s’énerver malgré les coups reçus et les grosses fautes provoquées par les Uruguayens, ils ont procédé méthodiquement, faisant courir le ballon et leurs adversaires.
Antoine Griezmann et les siens ont eu beau perdre beaucoup de ballons au début, ils ont petit à petit trouvé des solutions.
 
Et leurs efforts ont payé. Après une première occasion gâchée par Kylian Mbappé, pourtant seul (15e), Raphaël Varane a ouvert le score de la tête, sur coup franc (40e).
 
Juste avant la mi-temps (44e), Caceres aurait pu égaliser de la même façon, mais Hugo Lloris s’est détendu parfaitement.
 
Toujours aussi tendus à la reprise, les débats se sont équilibrés lors du premier quart d’heure.
 
L’Uruguay est monté d’un cran sur le terrain, sans pourtant parvenir à se montrer dangereux. Moins en contrôle, les Bleus ont alors profité d’une incroyable bourde adverse pour se détacher au score.
 
Sur une frappe a priori anodine de Griezmann, Fernando Muslera a commis une grosse faute de main et laissé échapper le ballon dans sa cage (61e).
 
Partenaire à l’Atlético de plusieurs de ses rivaux du jour, l’attaquant n’a pas fêté son but, le troisième dans la compétition.
 
 
Sonnés mais pas K.-0., les Uruguayens sont restés fidèles à leurs principes et n’ont rien lâché. Ils ont même failli faire péter les plombs à Mbappé et Pogba (68e), tandis que Corentin Tolisso, excellent sur son côté gauche, a été tout près de boucler l’affaire (73e). Mais celle-ci était déjà entendue.
 

Le fait : l’arrêt déterminant de Lloris

Peu sollicité jusque-là, Hugo Lloris a répondu présent quand il le fallait, en fin de première période.
 
 
Alors que les Bleus menait 1-0, l’Uruguay a réagi avec orgueil et s’est projeté plus vite vers l’avant pendant quelques minutes.
 
 
Une séquence qui a fait reculer l’équipe de France et qui aurait pu lui coûter cher. Sur un coup franc frappé par Torreira, Caceres a devancé Pogba de la tête.
 
 
Sa reprise puissante et précise semblait parfaite. Mais le gardien tricolore, le jour de sa 102e sélection, a sorti le grand jeu. Son horizontale spectaculaire et sa main ferme ont maintenu les siens devant.
 
 
Un arrêt déterminant qui tranche a posteriori avec la grosse erreur de son homologue uruguayen.
 
Après une défaite (1-2 en 1966) et deux matches nuls (0-0 en 2002 et 2010), c’est la première fois que l’équipe de France bat l’Uruguay en Coupe du monde.
 

Le joueur : Varane, quatre ans après

Longtemps, il a ressassé cette action. Il peut enfin l’oublier. Fautif sur le but allemand, il y a quatre ans lors de l’élimination Bleus face à l’Allemagne en quarts de finale (0-1), Raphaël Varane s’est mué en buteur contre l’Uruguay.
 
 
Et clin d’oeil du destin, c’est exactement sur la même phase de jeu qu’il a marqué. Devancé de la tête par Mats Hummels sur coup franc, au Maracana, le défenseur du Real Madrid a cette fois été plus prompt que Stuani, sur un coup franc de Griezmann (40e).
 
 
Décisif dans la surface adverse, il a aussi été très convaincant dans la sienne et solide dans les duels. Un vrai patron.
 

read more

COUPE DU MONDE 2018 : LA FRANCE DANS LE DERNIER VIRAGE

L’équipe de France s’est qualifiée ce vendredi soir face à l’Uruguay pour les demi-finales.

La France a juste donnée une leçon à la défense de fer de la Celeste , un but en par mi-temps et une qualification pour le dernier virage.
 
Le dernier Français à avoir marqué contre l’Uruguay était José Touré, en 1985. Les Bleus restaient effectivement sur 394 minutes de jeu consécutives sans marquer le moindre but aux Uruguayens. Varane a changé ça à la 39e minute ce vendredi.
 

Célébration de l’ouverture du score par                                        Varane


La Celeste, qui se dressait ce 6 juillet face à l’équipe de France en quarts de finale de la Coupe du monde 2018, était un adversaire historiquement coriace pour les Bleus.
 
Mais la bande à Griezmann (qui a marqué le 2-0) n’a pas tremblé trop longtemps et a largement dominé les sud-américains pendant toute la deuxième partie du match.

read more

LA GAZETTE DE LA COUPE DU MONDE 2018 :  UNE FINALE INÉDITE EN VUE

Aucun match n’est au programme aujourd’hui et demain à la Coupe du monde de football. Les quarts de finale se disputeront vendredi et samedi.

 
 

L’ACTU –

Ce Mondial pourrait déboucher sur une finale surprenante. Si Brésil-Suède pourrait être un remake de la finale de 1958, toutes les potentiels autres matches donneraient une affiche inédite. Un finale à laquelle la France espère bien participer.
 
A 48 heures de France-Uruguay, les Bleus se préparent. En conférence de presse, Adil Rami a fait le show et est revenu sur la blessure de Cavani : « S’il est là, c’est qu’il a vraiment défoncé la science ».
 

DERNIERS RÉSULTATS –

Les deux derniers huitièmes de finale du Mondial se jouaient hier. Dans l’après-midi, la Suède s’est imposée face à la Suisse (1-0) grâce à un but de Forsberg.
 
En soirée, l’Angleterre a battu sur le fil la Colombie après une séance de tirs au but (1-1, 4 tab à 3).
 
Harry Kane avait ouvert le score sur penalty mais dans les ultimes secondes du match, Yerry Mina était venu égaliser pour la Colombie.
 

TABLEAU DES 1/4 DE FINALE

La France ouvrira le bal des quarts de finale vendredi à 14h face à l’Uruguay. Puis, ce sera au tour du Brésil et de la Belgique de s’affronter à 18h dans un match au sommet.
 
Dans l’autre partie de tableau, la Suède et l’Angleterre joueront une place en demi-finale samedi 7 juillet, à 14h.
 
La Croatie affrontera le pays hôte, la Russie, dans un dernier quart de finale surprise de la Coupe du monde à 18h.
 

DES JOUEURS COLOMBIENS MENACÉS DE MORT APRÈS LEUR DÉFAITE EN HUITIÈME

Après la sortie de la Colombie du Mondial, mardi par l’Angleterre, des joueurs de l’équipe colombienne ont dû faire face à des menaces de mort sur les réseaux sociaux.
 
Mateus Uribe et Carlos Bacca, ayant tous les deux manqué leur tir au but, ont été les plus ciblés. « Uribe tu es une merde, j’espère que tu mourras » a écrit un homme appelé Patricio.
 
Un autre internaute, Infinito, a également été très loin dans ses propos : « C’était le dernier match de Mateus Uribe, cet homme est déjà mort ».
 

BLAISE MATUIDI ASSURE QUE LA FRANCE « SERA DIFFICILE A BATTRE »

Blaise Matuidi a confié ce mercredi que l’équipe de France avait « pris confiance » grâce à son succès contre l’Argentine en huitièmes de finale de la Coupe du monde.
 
Pour autant, le milieu des Bleus s’attend à un quart « assez difficile » contre l’Uruguay.
 
« On a une équipe assez solide, qui concédé peu d’occasions. Nous avons énormément de qualités offensivement, c’est important. On sera difficile à battre. On n’a perdu qu’une fois ces derniers mois contre la Colombie (2-3). Ça démontre bien notre force », a expliqué à L’Équipe le milieu de terrain.
 

DESCHAMPS RESTERA APRÈS LA COUPE DU MONDE

Pour rappel, Didier Deschamps restera après la Coupe du monde 2018 quelque soit le résultat des Bleus lors du Mondial.
 
« Didier Deschamps a un contrat jusqu’en 2020, il n’y a aucune clause négative, ce n’est pas mon style. Il restera jusqu’en 2020 », a indiqué Noël Le Graët sur BFM TV.
 
L’élimination au premier tour désormais écartée, une contre-performance en quarts pourrait peut être provoquer le départ de Didier Deschamps, mais l’hypothèse reste peu probable.
 

UN RUSSIE-ANGLETERRE EN DEMIE FINALE RELANCERAIT LES TENSIONS POLITIQUES

L’Angleterre et la Russie pourraient bien se trouver face à face en demi-finale de la Coupe du monde.
 
Une affiche à hauts risques compte tenu du contexte diplomatique. Après l’affaire d’espionnage, les tensions entre la Russie et l’Angleterre sont encore très présentes et les députés anglais craignent pour la sécurité des Britanniques.
 
Dans un rapport publié le mois dernier, les députés ont peur : « Les supporters font face à un certain nombre de risques, notamment la violence des hooligans, les attaques provoquées par le racisme, l’homophobie ou le sentiment anti-britannique, et les attentats terroristes. Nous restons inquiets quant à la sécurité des fans britanniques », ajoutaient-ils, tout en regrettant « que la Coupe du monde soit organisée dans un pays ayant de piètres antécédents en matière de droits de l’homme ».

LES PRIMES DES BLEUS S’ILS SE QUALIFIENT EN DEMI-FINALE DE LA COUPE DU MONDE

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, s’est exprimé sur le montant des primes pour l’équipe de France dans cette Coupe du monde 2018 en Russie.
 
« La Fifa donne une somme à chaque Fédération. Les joueurs ont 30% de cette somme. C’est clair depuis la Coupe du monde au Brésil. Si on va en demi-finale, ce sera 150 000 (environ 98 millions de Fcfa) par joueur. Et en finale 280 000 euros (environ 183,4 millions de Fcfa) », a déclaré le premier responsable de la FFF.
 
Il indique aussi : «  Mais attention, ces sommes ne rentrent pas dans le budget fédéral. La première négociation pour les 30% a été longue, mais elle est entrée dans les mœurs. L’Allemagne fait désormais la même chose et je crois que l’Italie l’envisageait aussi ».
 

UNE PREMIÈRE PHASE DE COUPE DU MONDE MARQUÉE PAR L’ARBITRAGE VIDÉO

Il y a quelques mois, une décision historique est tombée avec la mise en place de l’assistance vidéo pour la Coupe du monde 2018 en Russie.
 
Cette dernière avait été expérimentée par la FIFA notamment lors du fameux France-Espagne, avec déjà un but de l’équipe de France invalidé.
 
Un signe précurseur : l’arbitrage vidéo aura marqué cette première phase de Coupe du monde, huitièmes compris, avec de nombreux recours ayant eu des conséquences importantes sur les scores de plusieurs matches.
 
But marqué, penalty, carton rouge… La VAR est devenue l’une des stars du Mondial et pas des moins polémiques.
 

LUCAS HERNANDEZ VEUT GAGNER LA COUPE DU MONDE

C’est vrai ce n’est pas tout à fait ce qu’il a dit mais sur son compte twitter, Lucas Hernandez a adressé un message très explicite : « Ensemble on va plus loin ».
 
Le quart de finale de la Coupe du monde entre la France et l’Uruguay est désormais dans 48h.
 

BERG : « LA SUEDE JOUE MIEUX SANS ZLATAN »

L’attaquant de la Suède, Marcus Berg s’est exprimé sur l’absence de Zlatan de la sélection : « Je pense que nous avons très bien joué ces deux années sans lui, il est le meilleur joueur que nous ayons eu en Suède, mais nous avons appris à jouer sans lui et je pense que nous avons bien fait, nous devrions continuer de la même manière (…) Nous sommes sur la bonne voie pour cela, mais c’est loin, nous allons affronter une bonne équipe en quarts de finale. Nous parlons toujours de faire de notre mieux dans notre jeu, je pense que nous allons essayer d’atteindre un nouveau niveau en quarts de finale. »
 
Suède-Angleterre c’est samedi à 14h.
 
 

SVEN-GÖRAN ERIKSSON : « CE SERA LE MATCH LE PLUS DUR POUR L’ANGLETERRE »

Qui de mieux que Sven-Göran Eriksson pour parler de la Suède et de l’Angleterre avant le quart de la Coupe du monde.
 
L’ancien sélectionneur anglais, d’origine suédoise estime que battre la Suède ne sera pas chose aisée.
 
« La Suède est une équipe très dure à vaincre. L’Angleterre a une super chance d’atteindre les demi-finales. Mais si quiconque pense qu’ils auront un match facile samedi, ils se trompent. Ce sera le match le plus dur qu’ils ont fait jusque là. Si vous les réveillez au milieu de la nuit, ils seraient déjà prêts à défendre et affronter l’imprévu, ils savent quoi faire. »
 

PIQUÉ A TRÈS VITE TOURNÉ LA PAGE COUPE DU MONDE

Gerard Piqué, éliminé de la Coupe du monde avec l’Espagne par la Russie a trouvé une nouvelle occupation en assistant au tournoi de tennis de Wimbledon. Le joueur a droit à quelques jours de vacances après une saison très longue avec le Barça et la Roja.
 

DIX ABSENTS LORS DE L’ENTRAÎNEMENT DE LA BELGIQUE

La Belgique s’est présentée à l’entraînement cet après-midi avec dix joueurs en moins : Eden Hazard, Dries Mertens et Romelu Lukaku, Axel Witsel, Thomas Meunier, Jan Vertonghen, Toby Alderweireld, Yannick Carrasco, Vincent Kompany et Adnan Janujaz manquaient à l’appel à deux jours du quart de finale de la Coupe du monde contre le Brésil.
 
Une décision qui a été prise notamment à cause des conditions météorologiques sur leur camp d’entraînement.
 

MANCINI ESTIME QUE SEUL LE BRÉSIL EST AU DESSUS DE L’ITALIE

Une déclaration qui restera dans les annales de la Coupe du monde. Roberto Mancini, sélectionneur de l’Italie est revenu sur l’absence de la sélection italienne à la Coupe du monde mais a également déclaré que seul le Brésil était supérieur.
 
« Les tifosi que je rencontre me disent souvent que nous aurions le niveau pour être en Russie au regard des équipes qui y sont, et je partage leur avis », a lancé l’ancien boss de l’Inter auprès de Channel 5.
 
Et d’ajouter : « En dehors du Brésil, il n’y a aucune équipe nationale présente là-bas qui nous est supérieure. »
 

MENDY TOUJOURS ABSENT DE L’ENTRAÎNEMENT

Benjamin Mendy n’était pas présent à l’entraînement de l’équipe de France. Forfait face à l’Argentine, Mendy le sera probablement face à l’Uruguay en quart de la Coupe du monde.
 
Au rayon des bonnes nouvelles, Antoine Griezmann et Raphaël Varane étaient bien à l’entraînement du jour. Pour rappel les deux hommes étaient ménagés lors de la session d’entraînement de lundi.
 
Demain matin, les Bleus quitteront leur camp de base pour Ninji Novgorod.
 

FRANÇOIS HOLLANDE SE VOIT EN N’GOLO KANTÉ

L’ancien président de France, François Hollande, a accordé une interview pour la chaîne L’Equipe juste avant le quart de finale de la Coupe du monde entre la France et l’Uruguay.
 
Lorsqu’on lui pose la question « quel Bleu serait-il ?  » voici sa réponse : « Celui qui est, au meilleur sens du terme, le plus tenace, le plus courageux… C’est N’Golo Kanté. Ce n’est pas celui qui récolte le plus de lauriers, et c’est celui qui est aimé par tous ses camarades. »

read more

COUPE DU MONDE 2018 : URUGUAY, EDINSON CAVANI, C'EST COMPROMIS

L’équipe d’Uruguay s’est entraînée à huis clos, ce mercredi sur le terrain qui jouxte son camp de base, près de Nijni Novgorod. Tous les joueurs étaient là, sauf un : Edinson Cavani.
 
 
Comme la veille, l’attaquant du Paris-SG est resté à l’intérieur pour effectuer un travail de récupération et des soins.
 
 
La décision n’est pas encore officielle mais il ne devrait pas être aligné pour le quart de finale contre la France, vendredi.
 
 

Victime d’un « oedème au muscle jumeau interne (mollet) de la jambe gauche, sans rupture de fibres musculaires », à la suite d’un choc contre le Portugal samedi dernier (2-1), il espérait vraiment être remis sur pied et voulait se donner le temps de voir comment évoluait la blessure.

 
 

Mais les soins n’ont pas suffi. Après 72 heures de repos, il a toujours mal et le risque serait trop important.

 
 
La seule incertitude est de savoir s’il sera sur le banc, face aux Bleus, à l’image du Colombien James Rodriguez qui souffre du même mal et n’est pas entré en jeu contre l’Angleterre, mardi.
 
 

Lors de la séance de ce mercredi, c’est de nouveau Cristhian Stuani qui était aligné au côté de Luis Suarez dans l’équipe des titulaires attendus.

read more

COUPE DU MONDE 2018 : TOUTES LES STATISTIQUES AVANT LES QUARTS DE FINALE

Buteurs, penaltys, meilleures attaques, défenses et gardiens… Avant les quarts de finale du Mondial, que disent les statistiques ?

 
56 des 64 matchs de la Coupe du monde se sont déjà joués. Que retenir de ces trois premières semaines de compétition ? Où en sont les huit sélections encore en lice ? Les statistiques ont parlé.

Buteurs : Premier League et PSG à l’honneur

Le PSG est le club qui compte le plus de buts et de buteurs jusqu’à présent dans cette Coupe du monde avec un total de 11 réalisations (Kylian Mbappé et Edinson Cavani, 3 ; Neymar, 2 ; Angel Di Maria, Grzegorz Krychowiak et Thiago Silva, 1).
 
Suivent ensuite le FC Barcelone et Tottenham avec 10 buts chacun (dont 6 de Kane). Le Real Madrid complète le podium avec 9 buts.

 
Au classement des championnats les plus représentés en termes de buteurs, c’est la Premier League qui l’emporte puisque 43 buts ont été marqués par des joueurs évoluant en Angleterre.
 
L’Espagne est deuxième avec 33 buts et la France troisième (mais beaucoup plus loin), avec 13 buts inscrits par des joueurs de Ligue 1.
 
Rien de surprenant car les championnats anglais et espagnols sont les deux plus gros pourvoyeurs de joueurs pour ce Mondial.
 

Record de penaltys et de buts contre son camp

Vingt-huit penaltys ont été accordés depuis le début du mondial et 21 ont été convertis : il s’agit d’ores et déjà d’un record dans l’histoire de la Coupe du monde.
 
Le précédent datait de 1998, avec 17 penaltys marqués. L’introduction de l’assistance vidéo (VAR) n’est pas étrangère à cette augmentation du nombre de fautes sifflées dans la surface de réparation.
 
Avec 10 buts comptabilisés contre son camp, c’est un autre record qui a été établi en Russie.

Les Anglais les plus patriotes

Des huit sélections qualifiées pour les quarts de finale, l’Angleterre et la Russie sont celles qui disposent du plus de joueurs évoluant dans leur championnat national. Les 23 joueurs sélectionnés par Gareth Southgate jouent dans des clubs anglais.
 
En Russie, 21 joueurs sélectionnés jouent au pays : seuls Gabulov (Bruges) et Cherichev (Villarreal) évoluent en dehors des frontières russes.
 
Pour la Suède, c’est tout l’inverse. Les Jaunes et bleus ne comptent tout simplement aucun joueur dans le championnat suédois. Les Diables Rouges font à peine mieux avec un seul joueur évoluant en Belgique : il s’agit du milieu de terrain Leander Dendoncker (Anderlecht).
 
La France se situe à un niveau intermédiaire avec 9 joueurs parmi les 23 de Didier Deschamps qui évoluent en Ligue 1. Ces chiffres sont basés sur les clubs des joueurs au 4 juin 2018, avant le début de la Coupe du monde.
 

Défenses, attaques, gardiens : Belgique up, Russie down

Deuxième meilleure attaque (9 réalisations) et moins bonne défense des quarts de finaliste, la Russie offre depuis le début de ce Mondial des matchs prolifiques en buts.
 
La Belgique, en quarts de finale pour la deuxième fois consécutive, se présente avec la meilleure attaque du tournoi (12 buts inscrits). Elle le doit notamment à Romelu Lukaku (4 unités) et à son capitaine Eden Hazard (2).

read more