La finale féminine met aux prises le Djoliba et le Centre Bintou Dembélé de Koulikoro, alors que l’AS Police et Attar club s’expliquent sur le tableau masculin. Les deux confrontations se disputent cette année dans la salle de basket du stade Amary Daou de Ségou. 

La Super coupe de basket-ball qui marque le coup d’envoi officiel de la nouvelle saison promet deux belles affiches, ce samedi 14 décembre, dans la salle de basket du stade Amary Daou de Ségou. Délocalisée pour la première fois à l’intérieur du pays, la compétition mettra aux prises le Djoliba et le Centre Bintou Dembélé (CBD) en Dames et l’AS Police et Attar club de Kidal du côté des Messieurs. La confrontation féminine sera un remake de la finale de la dernière Coupe du Mali remportée par le Djoliba sur le score sans appel de 87-55.

Le rendez-vous de Ségou sera donc placé sous le signe de la revanche pour le CBD, mais disons-le sans ambages, il est difficile d’imaginer les championnes du Mali en titre se faire battre par les Centristes de Koulikoro. Autrement dit, le Djoliba sera le grand favori de la rencontre et on peut parier que la meilleure joueuse de la saison, Assétou Diakité et ses coéquipières seront les premières basketteuses à inscrire leur nom au palmarès de la première Super coupe délocalisée.

Mais le manager du Djoliba, Amara Traoré se méfie du CBD et met en garde ses joueuses contre tout complexe de supériorité. «C’est un match qu’il faut prendre au sérieux. Je connais cette formation du Centre Bintou Dembélé. Nous avons joué contre elle en Coupe du Mali. Les joueuses du CBD sont jeunes et l’équipe dispose de quelques internationales. On va tout mettre en œuvre pour entamer la saison en beauté, c’est-à-dire, remporter la Super coupe», a confié l’entraîneur du Djoliba.

Pour la capitaine du CBD, Aoussa Dembélé, le Djoliba est favori, mais s’empressera-t-elle d’ajouter tout est possible dans une rencontre de basket. «Nous allons jouer notre basket, après la défaite en Coupe du Mali, nous devons un rachat aux supporters. Nous avons bien préparé la rencontre et notre objectif est de remporter ce premier trophée de la saison», a martelé la joueuse du CBD.

Sur le tableau masculin, en revanche, la finale semble équilibrée mais l’AS Police abordera tout de même la partie avec les faveurs du pronostic. Primo, les Policiers sont en jambes pour avoir participé aux éliminatoires de la Basket-ball Africa League (BAL) et secundo, l’équipe dispose de plusieurs joueurs d’expérience. Entre autres, on peut citer le vainqueur du trophée 2019 de la Nuit AJSM (Association des journalistes sportifs du Mali), Benkè Diarouma, l’ailier Papa Tandina, le pivot Zoumana Coulibaly.

Mais la partie n’est pas gagnée d’avance face à Attar club qui a des atouts à faire valoir et qui, contrairement à son adversaire, jouera sans pression. S’il y a un joueur que les Policiers doivent surveiller, c’est l’intenable ailier Hama Koné. L’autre atout des Kidalois sera le coach Moussa Cissé, un grand stratège qui sait toujours trouver les mots justes pour galvaniser sa troupe. Sur le papier, tous les ingrédients semblent donc réunis pour qu’on assiste à une belle empoignade, samedi dans la capitale des Balanzans.

Source : L’Essor 

Envoyés spéciaux
Seïbou S. KAMISSOKO
Alou SISSOKO
Samedi 14 décembre au stade Amary Daou de Ségou
16h : Djoliba-CBD (Dames)
18h : AS Police-Attar club (Messieurs)

No Comments

P