La ligue de taekwondo du District de Bamako a organisé sa 5è compétition de la saison, samedi dernier, en partenariat avec la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT).

L’événement qui s’est déroulé au centre Kwang Myung de Baco-djicoroni, était présidé par le directeur technique régional de la ligue du District, Maître Abdoulaye Ballo.

Au total, 38 athlètes, dont 7 filles, issus de 12 clubs du District de Bamako (INA, Foyer, Nangui, Progrès, Dojo du Rail, Stade Modibo Keïta, Fourrière, Lycée Badala, Kala Sport, USFAS, Lycée Sportif Oumar Ben Sy et Camp para) et une équipe représentant la FEMAT ont participé à la compétition.

Les athlètes étaient repartis en 8 catégories, dont 4 chez les garçons (-58 kg, -68 kg, -80 kg, +80 kg) et autant du côté des filles (-49 kg, -57 kg, -67 kg, +67 kg). Les filles ont ouvert le bal avec les finales des -57kg et des +67 kg qui ont été remportées, respectivement par Awa Sangaré du Dojo le Foyer et Oumou Coulibaly du dojo du Stade Modibo Keïta qui se sont imposées devant Assétou Samaké et Fatoumata Diarra, toutes deux sociétaires du Dojo de l’INA (Institut national des arts).

Chez les garçons, Abdoulaye Keïta (Kala sport, -58 kg), Samba Niang (Dojo le Foyer, -68 kg), Seydou Fofana (FEMAT, -80 kg) et Nouhoum Diawara (Dojo le Foyer, +80 kg) ont fait honneur à leur rang, en battant, respectivement Drissa Coulibaly (INA), Boubacar T. Diarra (INA), Youssouf Soumano (Fourrière) et Abdoulaye Goïta (Dojo le Foyer).

Au classement général, le Dojo le Foyer s’est hissé sur la plus haute marche du podium, avec 6 médailles, dont 3 médailles d’or, 1 médaille d’argent 2 médailles de bronze.

La deuxième place est revenue à la sélection de la FEMAT qui a obtenu 4 médailles, dont 1 médaille d’or, 1 médaille d’argent et 2 médailles de bronze. Le Dojo du stade Modibo Keïta complète le podium, avec 2 médailles, dont 1 médaille d’or et 1 médaille de bronze.

Les 4è, 5è et 6è places sont revenues, respectivement aux dojos Kala sport (1 médaille d’or), de INA (2 médailles d’argent, 4 médailles de bronze) et la Fourrière (1 médaille d’argent). Aux termes des combats, le président de la commission d’organisation du tournoi a exprimé sa satisfaction et rendu hommage aux combattants pour leur prestation. «Je suis content de ce que j’ai vu aujourd’hui (samedi, ndlr).

Les athlètes ont prouvé que le taekwondo progresse et qu’il est sur la bonne voie. C’est bon signe pour la suite des événements, je félicite les combattantes et les combattants et les exhorte à continuer sur la même lancée», a dit Maître Yaya Dembélé.

Cette 5è compétition de l’année intervient à deux mois du championnat national de taekwondo, prévu en décembre à Bamako et qui regroupera l’ensemble des ligues affiliées à la Fédération malienne de taekwondo.

Djènèba Bagayoko

No Comments

P