Monday 19 November 2018

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a organisé, samedi 28 juillet, le championnat intercommunal cadet du District de Bamako, au Centre Kwang Myang, à Bacodjicoroni.
 
La compétition a regroupé une centaine de combattants, âgés de 12 à 14 ans, filles et garçons, des six associations communales du District de Bamako qui ont remporté la première place à la compétition de leur Commune respective. La sélection nationale cadette a aussi pris part à la compétition.
 
En présence du président de la Fédération malienne de taekwondo, Maître Aliou Badra Traoré et le secrétaire général de la FEMAT, Maître Yacouba Traoré, les jeunots ont livré des beaux combats.
 
A l’issue de la compétition, l’équipe de la FEMAT est montée sur la première marche du podium. Elle a totalisé 6 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 1 médaille de bronze. La Commune V (4 ors, 3 argents, 1 bronze)  s’est classée 2è tandis que la formation de la Commune II (3 ors, 4 argents, 1 bronze) a complété le podium.
 
Le président de la FEMAT, Aliou Badra Traoré a bien apprécié la compétition. « Le développement du sport dépend de ce qui se fait à la base. Les tranches d’âge ont leur entraînement spécifique. Pour un sport comme le taekwondo, il est important de travailler à la base pour préparer les champions de demain », a déclaré le premier responsable du taekwondo malien.
 
Et d’ajouter : « Les vainqueurs vont représenter le District de Bamako dans le championnat national cadet mais, ils seront aussi suivis pour que dans les années à venir qu’ils puissent se positionner pour des compétitions majeures ».
 
Il a aussi félicité les maîtres de salles qui travaillent à la base. « Ce que j’ai vu me rassure quand à l’avenir du taekwondo malien. J’ai vu des jeunes qui ont une grande technicité. Il faudra les encourager, les soutenir et faire en sorte qu’ils continuent à progresser. Je suis optimiste que dans les années à avenir nous pourrons produire légitiment les champions du monde », a-t-il conclu.

No Comments