Le stade Lassana Condé «Nango» sera le théâtre de la finale de la 2è édition du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA), demain samedi à partir de 19h. Face à face, le Mali et le Sénégal qui se sont qualifiés pour le bouquet final, en dominant, respectivement la Sierra Leone (1-0) et la Gambie, battue 3-1 dans la séance des tirs au but. à l’issue du temps réglementaire, les deux sélections étaient à égalité 1-1.

Cette confrontation entre les Aiglons et les Lionceaux sera un remake de la finale de la dernière CAN U20, remportée aux tirs au but (3-2) par la sélection malienne. Au total, le Mali et le Sénégal se sont affrontés 8 fois dans cette catégorie d’âge pour 4 victoires maliennes, contre 3 pour les Lionceaux et 1 nul. C’est dire que les deux sélections se connaissent bien et quand on sait également que de part et d’autre, il y a des rescapés de la dernière CAN U20 (côté malien on peut citer le milieu de terrain, Mamadou Traoré et le défenseur Babou Fofana) on peut s’attendre à une belle empoignade.

D’un côté, il y a les Lionceaux revanchards et de l’autre, des Aiglons qui auront à cœur de remporter le deuxième trophée de leur histoire, après celui de la CAN U20. «Ce sera un match difficile, nous avons beaucoup de respect pour cette sélection du Sénégal, qui nous a posés énormément de problèmes lors de la dernière CAN. Mais au finish, nous avons gagné. Nous allons essayer de refaire le coup, mais chaque match a ses vérités et cette finale sera différente de celle de la CAN», prévient le sélectionneur national, Mamoutou Kané «Mourlé».

Le milieu de terrain Mamadou Traoré assure que l’équipe est prête et ne veut surtout pas penser au sacre de la CAN. «Cela fait partie du passé et il faut tourner la page. On a confiance en nous et notre objectif est d’aller au bout. Nous allons disputer cette finale comme des militaires maliens sur le front, nous demandons à toutes les Maliennes et à tous les Maliens de faire des bénédictions pour l’équipe. Inch-Allah, on reviendra avec le trophée», a promis notre interlocuteur.

«On est prêt mentalement et physiquement pour aborder ce match, appuie le keeper-capitaine, Alkalifa Coulibaly. On ne va rien lâcher car l’objectif visé est le sacre, notre génération veut écrire sa propre histoire. Personnellement, je suis confiant pour la suite des événements». Le sélectionneur du Sénégal, Youssouf Dabo insiste, lui sur les qualités des deux sélections et promet du spectacle, samedi au stade Lassana Condé «Nango».

«Oui je suis optimiste mais en tant qu’entraîneur, je vois un grand match entre les deux équipes. Pour moi, la rencontre se jouera de la première à la dernière minute. La clé du match sera le mental et l’équipe qui marquera la première aura beaucoup de chance de l’emporter. Je me méfie beaucoup des Maliens qui jouent en équipe et qui ont un bon gardien», a déclaré le technicien, en conférence de presse d’avant match.

Le match pour la 3è place entre la Sierra Leone et la Gambie se dispute également dimanche et l’enjeu principal de cette confrontation sera la médaille de bronze. Pour rappel, le coup d’envoi de cette édition du tournoi UFOA U20 a été donné le 24 novembre dernier et sept pays ont pris le départ : la Guinée, hôte de la compétition, la Gambie, détentrice du trophée, le Mali, le Sénégal, la Sierra Leone, le Libéria et la Mauritanie.

Suite au forfait de la Guinée-Bissau, les sept sélections ont été reparties en deux poules de trois et quatre équipes. Dans la poule A, il y avait la Guinée, le Sénégal, la Sierra Leone et la Mauritanie, alors que la poule B était composée, du Mali, de la Gambie et du Libéria. à l’issue de la phase initiale, le Sénégal et la Sierra Leone se sont qualifiés dans la poule A, tandis que les deux tickets qualificatifs du groupe B ont été enlevés par la Gambie et le Mali.

Source : L’Essor 

Envoyée spéciale

Djènèba BAGAYOKO

Samedi 7 décembre au stade Lassana Condé

16h : Sierra Leone-Gambie

19h : Mali-Sénégal

No Comments

P